ActualitéArt & CultureSociété

Côte d’Ivoire: destination of the week : Abengourou, cité de la paix

Située à l’Est de la Côte d’Ivoire, à environ 210 Km d’Abidjan, Abengourou est une cité paisible et chaleureuse où il fait bon vivre.

ABENGOUROUChef-lieu de région et capitale du royaume de l’Indénié-Djuablin, Abengourou tire son origine de « n’pé kro » qui signifie en langue Ashanti : « Je n’aime pas les histoires ». Une appellation qui colle parfaitement avec le calme et la quiétude qui caractérisent, cette ville moderne au  riche patrimoine culturel. En effet, ‘’la cité de la paix’’ comme son nom l’indique, regorge d’innombrables richesses touristiques qui attirent chaque année de nombreux touristes.

Le visiteur de passage dans la ville pourra s’imprégner de la richesse du patrimoine akan symbolisé par le musée royal, antre sacrée où se retrouve toute la symbolique du royaume. Parures, attributs du pouvoir et objets de culte y  sont exposés.

Outre ce lieu sacré, d’autres sites et merveilles touristiques sont à découvrir. Le musée Charles Bieth et sa célèbre école de peinture, le conservatoire des arts et métiers d’Abengourou (CRAMA), la résidence de feu le président Félix Houphouët-Boigny, le musée de Béttié, les cérémonies culturelles telles que la fête des ignames, les danses de réjouissance (abodan, le kiniankpli, le grolo) ou encore les festivités marquants les funérailles ou l’intronisation du roi, sont autant de lieux et cérémonies qui à coup sûr, étancheront la soif de découverte du voyageur.

 

  Le Musée des attributs royaux

Sabengourou feteitué au sein de la cour royale, le musée des attributs royaux demeure à ce jour l’un des lieux touristiques les plus visités de la ville. Les parures et objets de culte s’y trouvant donnent un aperçu de la richesse du patrimoine culturel des Agnis Indénians, peuples autochtones.

 

2-  Le Musée Charles Bieth

 

Créé en 1969, ce musée a pour particularité d’abriter en son sein l’une des plus célèbres écoles de peinture du pays : l’école Charles Bieth, d’où sont issus de grands noms de la peinture africaine tels que Aboudia et Drissa DIARRA.

 

3-  La fête des ignames

Rendez-vous incontournable de la culture Akan (Agni, Abidji et Baoulé), la fête des ignames marque la fin des récoltes et le début de l’année en pays Akan. Célébrée à différentes dates selon les régions, elle donne lieu à des cérémonies rituelles et à des festivités somptueuses qui tiennent en haleine le royaume durant  toute une semaine.

crama abengourou

Restaurants

 

A Abengourou, et dans toute la région de l’Indénié-Djuablin, la gastronomie est un art. En effet, la ville compte plus d’une centaine de maquis et de restaurants où vous retrouverez en plus des classiques de la gastronomie ivoirienne, les spécialités locales telles que l’«assiakloua», le «dabietro», le «nvieletro» et surtout l’«alliê», tubercule servant  souvent d’accompagnement.

 

  Shopping

 

Faites un tour le long des artères du centre-ville et vous pourrez apprécier les parures, étoffes et accessoires typiques du royaume akan ainsi que des articles en tout genre.

     Hôtels

 

La ville d’Abengourou regorge d’une multitude d’établissements hôteliers, pour tous les budgets , et disponibles sur www.jovago.com, site de réservation d’hôtels numéro 1 en Côte d’ivoire.

 

Insolite

komians1

A  Abengourou, la tradition tient une place importante dans le quotidien des populations. Les génies et autres âmes ancestrales sont régulièrement consultés par les populations qui recourent à des « Kômians », des prêtesses traditionnelles qui se retrouvent dans les monastères d’Aniassué et Tanguelan.

Monnaie            La monnaie locale est le franc CFA. 1 Euro = 650 Francs CFA.

 

L’entrée sur le territoire ivoirien est assujettie à un visa, sauf pour les ressortissants de l’UEMOA.

© 2015, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com