LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

CAMPAGNE :DE RETOUR DE DIVO UN JOURNALISTE PRO-OUATTARA ECHAPPE A LA MORT

Le journaliste Tobi David Yala, Président du mouvement de soutien au Président Alassane Ouattara, dénommé ‘’Tous Pour Ouattara’’ (TPO), a failli passer de vie à trépas, il y a quelques jours, sur l’autoroute du nord. Alors qu’il revenait de la visite d’Etat du président de la République, candidat à sa propre succession, Alassane Ouattara dans les régions du Gôh et du Lôh-Djiboua, son véhicule de marque Peugeot 605 immatriculé 15 CD 0001, a pris feu à quelques 74 Km d’Abidjan, non loin de Sikensi.

 Le véhicule du journaliste David Yala remorqué par une dépanneuse
Le véhicule du journaliste David Yala remorqué par une dépanneuse

Il était en compagnie des membres de son mouvement. « Nous étions en train de rentrer sur Abidjan après le meeting de clôture de Daloa lorsque nous avons aperçu une épaisse fumée se dégager au niveau du capot. Il était 1h du matin et on ne pouvait pas prendre le risque de marquer une pause sur la route. Le moteur a probablement chauffé avant de prendre feu. Nous avons eu la vie sauve grâce à la dextérité de mon chauffeur qui a su maitriser le véhicule qui avait déjà commencé à bruler », a raconté le journaliste-président.

Certes, il n’y a pas eu de victime humaine mais le véhicule, lui, reste fortement endommagé par l’avant. « Je voudrais surtout saluer les agents des forces de l’ordre pour le travail qu’ils font. Car, à la vérité, c’est une patrouille nocturne de la gendarmerie qui nous a aidés et permis de regagner Abidjan sains et saufs. Je voudrais leur dire merci parce qu’à cette heure là, on serait la proie facile aux coupeurs de route et autres bandits qui pullulent dans les environs», a déclaré le confrère de La Matinale.

Lire aussi :  Bingerville-Mme Mohammed VI du Maroc annonce construire  une maison de vie pour les enfants atteints du cancer

Puis de réaffirmer son soutien au Président Alassane Ouattara. « L’essentiel, pour nous, c’est que nous soyons en vie. Pour l’heure, nous considérons que nous sommes des soldats du Président Alassane Ouattara. Nous avons une mission à accomplir, c’est le faire réélire au soir du 25 octobre prochain. Pour ce faire, nous allons parcourir tout le pays, même au risque de nos vies pour porter haut la voix de notre candidat, le Président Alassane Ouattara», a noté le Président du TPO.

GRACE OZHYLLY

© 2015, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com