ActualitéSociétéUrgences

NTIC : DES ARCHIVISTES IVOIRIENS ONT DÉCIDÉ DE SE RECYCLER

 archivites Les professionnels du secteur de l’archiviste au sein  du Collectif pour la promotion des archives de Côte d’Ivoire (Copaci), ont été formés selon les normes internationales, le samedi 15 janvier 2016 à Abidjan. Une action qui aura permis à une vingtaine d’archivistes au total d’actualiser leur savoir face aux archives physique et numérique en plein évolution notamment la maitrise de la gestion de l’information précise, le président dudit Collectif Jean Marie Kapet.

Au cours de la formation animé par Jean Marie Kapet, il a été question de comprendre le processus d’audit documentaire, l’archivage physique et numérique conformément aux normes internationales.

4598228_7_82e8_dans-les-locaux-des-archives-nationales-du_50ac1420f3ccea8af730c5d39f63fa7dAu terme de cette formation, le président du Copaci, qui souhaite apporter son aide à l’Ecole de formation d’actions culturelle (Efac) de l’Inssac en matière d’équipement Ntic pour former les archivistes, a invité l’état de Côte d’Ivoire  à une prise de décision pour la promotion des archivistes afin de mettre fin aux risques tels que la lenteur administratif et la fraude.

collectif des archivites ivoiriensOsons croire que la journée a suffi pour faire des bénéficiaires, des professionnels compétents opérationnels et dynamiques capables de revaloriser les archives selon les normes internationales et permettre aussi la maîtrise des risques liés à l’archivage,  pour  une Côte d’Ivoire émergente.

Guehi christian Herve

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com