A la uneActivité gouvernementaleActualitéDossiersEconomieUrgences

ABIDJAN-INDEMNISATION DES VICTIMES :L’ONG AMERICAINE ERI-USA RECLAME PLUS DE 88 MILLIARDS FCFA A L’ETAT IVOIRIEN

petit-clin-doeil-artistique-temps-crise-L-2La crise, qu’a connue la Côte d’Ivoire de 2002 à 2010, a détruit tout un pan du développement du nord du pays. C’est ce qui ressort des échanges entre la Conariv et une ONG  américaine. Durant plus d’une heure, le 3ème  vice-président de la Conariv, le Révérend Benjamin Bony et ses hôtes du jour ont échangé. C’était jeudi dernier dans les locaux de l’institution à Cocody. Les représentants en Afrique de à l’Organisation Non gouvernementale ( ONG)  Earth Rights Institute ( ERI-USA),  conduit par le président Dramane Touré Nablé sont venus exposer le drame vécue par leur structure durant la période 2002-2010.

Sur insistances des partenaires internationaux et des familles des victimes ce sont quatre vingt huit milliards, neuf cent quatre vingt quinze millions, sept cents trente trois mille, trois cents quarante six francs ( 88 995 733 346 fcfa), que Eri réclame aux autorités ivoiriennes en terme d’indemnisation.

Mise-en-place-et-entretien-des-productions-vegetales-etou-animales--cas-du-cacao-7La crise qu’a connu le pays, pendant ces huit (8) ans, a en plus des crimes et dégâts matériels, détruits plusieurs programmes de développement au bénéfice de ce pays et ses populations. Ces programmes, notamment ceux mis en œuvre par Eri, visaient à transformer les savanes du nord en de vastes forêts économiques rentable, respectant l’environnement et protégeant le climat. Ainsi, sur le terrain des milliards d’abeilles mellifères ont été substitués au faible effectif des agents des eaux et foret de l’Etat.

Pour ce faire, 156 755 ruches ont été posées sur 156 755 grands arbres fruitier et arbres culturels de la région disséminés sur 100 00 km2. Au plan agricole, de vastes vergers de cultures pérennes à deux cycles ont été mis en œuvre. D’un coût de plusieurs milliards de FCFA, ces programmes ont permis d’une part de restaurer la biodiversité et les terres agricoles en perdition, améliorer la productivité agricole, freiner tant soit peu l’exode rurale.

Lire aussi :  Urgent-3è mandat-Kacou Guikahué: «La réponse à  Bédié, c’est comportement de Macron», suivez le grand déballage pour la mobilisation

frciMalheureusement, cet important projet et cette expérience unique en son genre, que les soldats placés sous l’autorité du premier ministre  Soro Guillaume vont détruire en tuant, violant et en pillant tout systématiquement, retardant ainsi le nord de 50 ans sur son propre développement et de 100 ans sur le sud.

Devant la gravité des faits, les partenaires au développement avaient tous exigé la voie internationale de règlement, saisi Soro Guillaume alors premier ministre, et ministre de la défense a invité les responsables a un règlement pacifique. Ainsi en 2010 plusieurs rencontres ont eu lieu à la primature entre les experts  mandatés par le premier ministre et les représentants d’Earth Rigth Institut (Eri) conduit par son président en Afrique le professeur Dramane Touré Nablé.

Au terme des échanges, le premier ministre s’est engagé à indemniser les familles des personnes assassinées et la responsable des femmes du programme, violée par les militaires dans le nord. De réparer les pillages et saccages systématiques des biens des personnels humanitaires et de l’organisation internationale humanitaire Eri.

corruptionCar ce sont les résultats de 30 années de recherche qui ont été emportés. Ce  sont quatre-vingt huit milliards, neuf cent quatre vingt quinze millions, sept cents trente trois mille, trois cents quarante six francs ( 88 995 733 346 fcfa), que Eri réclame aux autorités ivoiriennes en terme d’indemnisation.

Au cours de l’audience, il avait avec lui Kouakou François, ancien président de l’université de Bouaké responsable scientifique de ces projets et plusieurs autres membres de l’organisation. Apres, avoir écouté avec une attention soutenue les différents récits des atrocités et dégâts délibérés commis contre les personnels humanitaires et programmes d’Eri, un sentiment d’indignation et de colère s’est emparé de la salle.

Lire aussi :  Cohésion sociale : Soro, Alassane et Bédié dans un faux contrôle du jeu! Attention, tout décline en Côte d’Ivoire

culture lutte contre corruptionLe Révérend Benjamin Bony qui avait à ses côtés, le secrétaire général de la Conariv, le préfet Théophile Ninsoh Touhou a promis tout mettre en œuvre pour que la structure dirigée par Monseigneur Ahouana puisse avoir une section spéciale, consacrée au cas particulier de Eri. Le secrétaire général quant à lui, a souhaité que le chef de l’état accorde une audience particulière à cette catégorie de victime de la crise en Côte d’Ivoire.

adoLe chef de l’état ivoirien Alassane Ouattara est invité à se pencher sur le cas particulier de cette Ong américaine  Earth Rights Institute ( ERI-USA) représenté par son président en Afrique Dramane Touré Nablé.

HM

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com