A la uneActivité gouvernementaleActualitéPolitiqueSociétéUrgences

ABIDJAN-MÉDIATEUR: COULIBALY N’GOLO REMET UN RAPPORT SÉLECTIF DES CRISES IVOIRIENNES À OUATTARA

IMG_6057Juste pour faire folklore ! Mathieu Ekra appréhendait  l’importance de l’institution. Il ne s’était pas permis d’établir un quelconque  RAPPORT de sa  mission aux différents régimes qui l’ont placé  à la tête de cette institution dite de Grande  Médiature. Puisqu’il savait t que cela ne servirait à rien de produire un rapport d’activité de médiation étant donné que le premier qui viole toutes les libertés reste le régime en place.

Mais, la Côte d’Ivoire est en  2016, certainement il y a des innovations !  Le Président   Alassane OUATTARA, a reçu  vendredi 29 avril 2016, au Palais de la Présidence de la République, le Rapport- bilan 2007-2010 et les Rapports d’activités de 2011 à 2015 de la Médiature de la République, des mains de M. N’golo COULIBALY, premier Responsable de cette Institution. Dans la déclaration faite à cette occasion, le Médiateur de la République, M. N’golo COULIBALY, indique que par cet acte, il sacrifie à l’obligation que lui impose l’article 20 de la loi organique du 1er août 2007 portant création de cette Institution.

 Le Médiateur  précise que le thème central de l’année 2016 autour duquel travaillera son Institution est :’’Le Médiateur de la République et le règlement des conflits de chefferie’’. Il  fait remarquer que la loi portant statuts des Rois et Chefs traditionnels suscite des ‘’rivalités et convoitises’’, multipliant la saisine du Médiateur de la République. Il ne fait tout au long de son développement aucunement cas de lé réconciliation qui  plombe toute la vie ivoirienne avec son corollaire d’exilés depuis la crise  postélectorale et des emprisonnements  politiques qui alimentent le quotidien social des ivoiriens.

Rappelant  les missions du Médiateur qui est une ‘’Autorité administrative indépendante dont le rôle est de régler par la IMG_6126médiation, les différends ou litiges dont il est saisi’’, après avoir donné les raisons pour lesquelles les Rapports d’activités n’ont pas été présentés depuis 2007, date de la promulgation de la loi organique.

Cependant, dans son fonctionnement au quotidien, l’institution est confrontée aux ‘’lenteurs et absences de réponses aux correspondances adressées aux Administrations, Ministères et autres Organismes ‘’ mis en cause dans des litiges. N’golo propose l’amendement de la loi régissant le fonctionnement de l’Organe à l’effet de la renforcer par un ‘’pouvoir d’injonction’’ du Médiateur de la République.

Toutefois, il a relevé que si de 2007 à 2010, seules 181 requêtes ont été reçues, de plus en plus, les Ivoiriennes et les Ivoiriens découvrent avec ‘’intérêt cet outil de notre démocratie et de la bonne gouvernance qu’est la médiation’’. De  2011 à 2015, 622 dossiers ont été ouverts grâce à une stratégie vigoureuse d’information et de sensibilisation. Les préoccupations exprimées par les requérants portent essentiellement sur les affaires sociales (35%) ; les affaires économiques et financières (27%) et les affaires foncières (24%).

Intervenant à son tour, le Président de la République a d’abord confirmé son déplacement à Bouna ce samedi 30 avril IMG_60292016 pour apporter sa ‘’compassion’’ au populations de cette région suite aux derniers affrontements intercommunautaires et voir dans quelle mesure il pourrait renforcer ‘’l’apaisement et la cohésion sociale’’. Il a ensuite indiqué que les Rapports d’activités de la Médiature sont ‘’véritablemen les bienvenus’’ parce que, selon lui, il est utile que la nation soit informée du travail ‘’important’’ qui est fait par cette Institution ; d’autant que sa contribution est
toute aussi importante pour la paix, non seulement dans notre pays mais également sur le continent.

C’est pourquoi, le Chef de l’Etat a donné son ‘’accord’’ pour les propositions de réformes de l’Institution en vue de la redynamiser. La prise du décret en novembre 2014 entre, selon lui, dans ce cadre.

A cet égard, le Président Alassane OUATTARA a exprimé sa satisfaction par rapport aux recours à l’Organe de médiation de plus en plus constatés au niveau de ses compatriotes; à en témoigner par les chiffres relatifs aux requêtes évoqués plus haut. Dans ce cadre, il a souligné qu’il donnera des instructions aux différents ministères et administrations afin qu’ils réagissent désormais plus promptement aux courriers et correspondances qui leur sont adressés par le Médiateur. Pour le Chef de l’Etat, ceci est ‘’impératif’’ parce que les citoyens ont le droit de recourir à la médiation. Il a profité de cette occasion pour inviter ses concitoyens à respecter l’Etat de droit et à saisir les Institutions de la République.

 RAPPORT MEDIATUREQuant aux recommandations faites dans le Rapport, M.OUATTARA a instruit le Ministre d’Etat, chargé du Dialogue Politique et des Relations avec les Institutions de la République, M. Jeannot AHOUSSOU- KOUADIO à l’effet de saisir le Gouvernement afin de les examiner ‘’le plus rapidement’’,  en souhaitant que cet Organe aide à la prévention des conflits, notamment les conflits communautaires.

IDRISS OUATTARA

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com