A la uneActualitéElection 2015Les Debats de MakréPolitiquePolitiquesSociétéUrgences

Côte d’Ivoire-l’avertissement d’un militant PDCI-RDA d’Issia: «Comprendre la circonscription électorale d’Iboguhé-Namané, pour éviter la honte quand viendra le choix des candidats RHDP »

Dibahi Dodo_Issia1bonIl se passe bien de choses curieuses pour le choix des candidats à la prochaine élection des représentants du peuple au Parlement ivoirien pour le compte du PDCI-RDA d’Issia et particulièrement dans la circonscription d’Iboguhé-Namané. Deux clans sont opposés et s’affrontent. C’est donc à une véritable démonstration de force à laquelle l’on assiste, entre le député sortant Dibahi Dodo Amédée et Dr Dogbo Pépé Paul Maurice. Et ce,  après l’échec de l’opération de recherche du consensus conduite en synergie d’action par Nahounou Bobouo (délégué départemental du PDCI) et Alphonse Djédjé Mady (Président du Conseil régional du Haut-Sassandra, ex-SG et actuel membre du BP du PDCI). Fratricide ? L’éclairage d’un sachant proposé par ledebativoirien.net ! 

 

L’histoire d’une confrontation épique !

Pour mieux comprendre la posture du Médecin militant du PDCI, Dr Dogbo Pépé, il faut rappeler qu’en 2010, il a été investi par le PDCI dans la circonscription électorale d’Issia, Tapéguiha et Boguédia, alors qu’il avait minutieusement préparé le terrain pour son élection dans sa circonscription d’origine, c’est-à-dire Iboguhé-namané. Il se raconte que l’investiture du Dr Dogbo Pépé à Issia-Tapéguiha-Boguédia en son temps avait été voulue par le Délégué Départemental du PDCI qui voyait en lui, le seul militant capable de l’accompagner valablement dans la conquête des 2 postes de Député.

Dibahi Dodo_Issia5Son principal adversaire à l’investiture du Parti, pour l’élection législative à venir, aurait bénéficié du travail colossal de préparation qu’il avait fait. Après une première défaite en novembre 2010, Dr Dogbo Pépé s’est encore incliné devant le candidat du RDR à l’élection législative partielle de février 2012. A l’occasion de cette élection, nous confie un ami proche du Dr Dogbo Pépé: «L’élu du PDCI de notre circonscription natale n’est pas venu soutenir Dogbo. Au contraire, il a manœuvré pour que ceux qui lui sont proches fassent campagne pour son adversaire. Nous n’avons rien compris dans sa démarche mais nous en avons pris acte ».

Malgré l’image de bon perdant qu’on lui donne, Dr Dogbo Pépé n’aurait pas digéré sa deuxième défaite. Il se serait alors refermé sur lui-même, faisant le mort comme le dirait certains militants du PDCI-RDA. Nombreux sont ceux qui croyaient qu’il était tellement déçu de la politique et des politiciens qu’il abandonnerait définitivement. Sur le motif de ce repli, l’intéressé donne une réponse politiquement correcte: «Après deux campagnes infructueuses, il était important que je fasse un break. Je me suis donc reposé, j’ai fait mon autocritique, j’ai observé la scène politique locale, j’ai marqué mes amis et je suis là pour servir les militants et le Parti».

Après avoir marqué ses amis et probablement aussi identifié ses adversaires pour ne pas dire ennemis, le temps d’un repos qui n’a pas excédé un an, Dr Dogbo Pépé a remis le pied à l’étrier. Dans le cadre de la préparation du XIIème congrès ordinaire, il s’engage résolument et clairement aux côtés du Délégué Départemental Nahounou pour défendre la candidature de Bédié à la présidence du PDCI.

Dibahi Dodo_IssiaL’élu de sa circonscription quant à lui, il a choisi la solution de la fronde en défiant Bédié et en multipliant  les propos désobligeants du genre «Bédié veut vendre le Parti à Ouattara pour l’intérêt de son seul ventre». Tandis que le venin de son opposition à la réélection de Bédié à la tête du PDCI faisait son œuvre destructrice dans les campements des allochtones Baoulés, «le bon petit» de Djédjé Mady a déserté le terrain et s’est mis en marge des préoccupations des militants.

Pour ne rien arranger, il a délocalisé, à la grande déception des populations du chef-lieu et des autres villages de la Sous-préfecture, le Centre Culturel offert à Iboguhé par le PAN dans son village natal (Kéraréguhé). En raison de son hostilité à l’appel de Daoukro et pour avoir louvoyé jusqu’au lancement de la précampagne, il a été ignoré lors de la composition de l’équipe de coordination départementale du RHDP. Pour la même raison, il ne pouvait et n’a pas obtenu le poste tant convoité de Directeur Local de Campagne du candidat Alassane Ouattara.

Aux lignes politiques opposées qu’ils défendent, il faut ajouter le fait que pour Dr Dogbo Pépé, le retard que la Sous-préfecture de Namané a accusé sur la sous-préfecture sœur d’Iboguhé serait dû au fait que Namané, depuis 1960 jusqu’à ce jour n’ait pas eu d’élu.

Appelé à donner sa position sur cette question, Dr Dogbo Pépé évite soigneusement le piège du tribalisme sans pour autant cacher son amertume : «L’élu d’Iboguhé-namané devrait être au service de toute la population sans préférence. On note malheureusement un déséquilibre issia pdciévident et révoltant dans l’affectation des projets de développement entre les 2 Sous-préfectures et cela ne peut être dû au hasard».

La frustration des populations de Namané vire à la jalousie quand un collège de proximité est construit à Iboguhé, alors qu’elles en ont le plus besoin, à cause de l’enclavement. Les populations de Namané sont sans voix devant les projets de construction ou d’équipement d’infrastructures sanitaires à Iboguhé. Quand les jeunes de Namané apprennent que les plans de palmier à huile destinés aux 2 sous-préfectures ont été distribués aux seuls jeunes d’Iboguhé par leur Député, leur humeur vire au goût du vinaigre.

 Pour eux, tout est désormais clair: tant qu’un des leurs ne sera pas à l’hémicycle, leur misère ne prendra pas fin.

Dibahi Dodo_Issia2Surfant au maximum sur les erreurs de son adversaire et sur les frustrations des militants du PDCI et des populations, Dr Dogbo Pépé a développé une véritable stratégie de conquête du seul poste de Député disponible.

Nos investigations nous ont permis de noter que dans la Sous-préfecture d’Iboguhé, ce sont surtout les actions sociales en faveur des militants du RDR et du PDCI et des activités sportives qui ont été financées. Dans la Sous-préfecture de Namané, 7 villages ont bénéficié d’un appui financier soit pour la construction d’un château d’eau, soit pour la confection de tables bancs, soit pour la construction ou l’extension d’une école primaire.

Face à cette débauche d’énergie et surtout à ses sacrifices financiers de son adversaire, la communication du Député, basée sur l’appropriation des projets réalisés par le PPU, le Conseil Régional et le Conseil Café-cacao, déplait aux administrateurs et aux ‘‘sachants’’ qui ne ratent aucune occasion pour rétablir la vérité.

Pour Dr Dogbo Pépé, «cette maladroite tentative de s’attribuer la paternité des investissements publics, du travail du Chef de l’Etat et du Gouvernement est tout simplement inacceptable. Par tous les moyens, je vais rétablir la vérité, avec toutes les preuves à l’appui».

Dibahi Dodo_Issia3Dans la circonscription électorale d’Iboguhé-Namané, à 2 dizaines de kilomètres de Saïoua, la bataille pour l’investiture du PDCI pour l’élection législative de novembre prochain oppose donc deux groupes d’intérêt et surtout deux clans politiques : d’un côté les pro-Bédié, pro-candidature unique du Président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2015 et pro- alternance au profit du PDCI en 2020 et de l’autre côté les autres, les anti-Bédié, les anti-Appel de Daoukro, etc.

Le Comité électoral et le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA dans l’embarras ?

Dibahi Dodo_Issia1bonDans cette bataille qui oppose la vache au buffle, l’Ex-Secrétaire Général du PDCI aurait fait son choix, même s’il ne l’exprime pas lui-même. Sur les ressources politiques dont il dispose pour s’opposer à la volonté de celui qu’il appelle affectueusement «mon Père », Dr Dogbo Pépé n’est pas prolixe.

Après 2 longues minutes de silence suivi d’un profond soupir, il reconnaît: «Mady est notre Père à nous tous, mais je n’y peux rien si je ne suis pas son choix. Le discours qui consiste à dire, comme ton frère a déjà le fusil dans la main, laisses-le aller à la chasse, alors que nous savons tous qu’il est mauvais chasseur et qu’il ne ramènera rien à la maison ne me sied pas. Mais…bon…si comme vous le dites, ‘’mon Père’’ a choisi mon ‘’Frère-adversaire’’, alors il ne me reste que mes yeux pour pleurer…(rires )».

Le Député sortant qui a bien compris que sa seule bouée de sauvetage réside dans le soutien du Professeur Djédjé Mady ne rate aucune occasion pour lui exprimer son indéfectible attachement. Pour mieux comprendre la nature réelle de sa relation avec la haute direction du PDCI et Djédjé Mady, citons l’une de ses déclarations choques, tenue à la salle des fête de la mairie d’Issia le samedi 3 octobre 2015:

«Je ne voulais pas prendre part à cette réunion, mais je suis là sur insistance du Député Issiaka Koné. Le Président Djédjé Mady s’est engagé dans la campagne du Président Alassane Ouattara et cela m’engage».

La réplique à cette déclaration, qui a étonné mais édifié plus d’un sur son implication réelle dans la campagne du Président Alassane Ouattara, a eu pour cadre les campements Baoulés et les quartiers des ressortissants du Nord majoritairement acquis à la cause du RDR, a été apportée par le Dr Dogbo Pépé himself :

Dibahi Dodo_Issia4«C’est l’appel de Daoukro lancé par le Président Bédié et soutenu par le Secrétariat Exécutif du Parti qui nous engage, en tant que militant du PDCI-RDA. Je suis engagé parce que Bédié s’est engagé; je suis engagé parce que Guikahué et Nahounou Bobouo m’ont instruit».

Le PDCI et le RDR doivent gérer de nombreuses situations semblables à celle qui prévaut dans la circonscription électorale d’Iboguhé-Namané. Les élections primaires souhaitées par certains ont un inconvénient majeur; elles opposent non seulement les candidats mais aussi les militants de base avec le risque de fractures difficiles à réparer. Pour cette raison, d’autres préconisent que les dirigeants des partis opèrent des choix discrétionnaires basés sur des enquêtes minutieuses de terrain.

Pr. Maurice Kakou Guikahué SE PDCI
Pr. Maurice Kakou Guikahué SE PDCI

Des documents justificatifs des propos ont été transmis à Niamien N’goran. Président du Comité électoral du PDCI-RDA  et à Maurice Kakou Guikahué? Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA.

Une contribution de Tagro Ibo Samuel-Anderson

Militant de base du PDCI-RDA, à Issia

E-mail : ibosamuelata@yahoo.fr

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com