LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Abidjan-scandale à l’ANASUR: La DG licencie 47 agents à 8 heures, les réengage à 15 heures et les menace, incroyable traque des agents dits LMP!

Anne Oulotto reste  impuissante ! Que peut-elle face à la nièce du chef de  l’Etat. Elle peut se consoler avec la démolition des  baraques des pauvres vendeurs.

anasurPar  une note circulaire d’information spectaculaire chargée de surprise, en date du 16 août 2016,  la Direction Générale de l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR) en  violation des dispositions du Code du Travail indique aux travailleurs grévistes qu’elle reconduit, dès le 2 août 2016, le contrat de quarante sept (47) dont les clauses n’ont pas évolué. Un contrat qu’ils devront tous  signer «au plus tard, ce jeudi 18 août 2016 à 16 heures 30minutes, faute de quoi, tout retardataire sera considéré comme démissionnaire».

C’est que,  le mardi 2 août 2016, l’ANASUR a licencié quarante sept (47) Agents d’Intervention à 8 heures 00. Avec  un tour de passe-passe comme sait si bien le faire la Directrice générale, la nièce du chef de  l’Etat Alassane Ouattara, la fille de Gaoussou Ouattara, dame Baudin Sarrahn Ouattara,  à  15heures 00 TU, (temps universel)  ces mêmes agents sont informés par des notes individuelles du renouvellement de leur Contrat de travail à Durée Déterminée (CDD) d’UN an allant du 3 août 2016 au 02 août 2017.

ANASUR-Professionnalisation-Filiere-Dechet-0017Et ce,  après plus deux (02) ans passés au sein de l’entreprise. Quel est donc le sens d’une note circulaire qui menace les travailleurs qui ont suspendu leur mot d’ordre de grève sur une simple promesse des autorités hiérarchiques le lundi 25 juillet 2016 ?

La direction générale de l’ANASUR et  le syndicat des agents de ladite structure s’étaient déjà retrouvés  à la Direction de l’Inspection du Travail au Plateau, cité administrative, Tour A 11è étage. Il a été question ce  jouir-là d’échanger sur les points contenus dans le préavis de grève des 26, 27 et 28 Juillet 2016. Les discutions entamée  sur  les points de revendications des travailleurs sous la médiation de la Direction de l’Inspection du travail, mais elles s’arrêteront net !

Lire aussi :  André Silver Konan tire sur les soldats français en Afrique (Billet d’humeur n°32)

Pour cause, le Directeur des Affaires Administratives, Juridiques et Financières et l’avocat de l’ANASUR arrivés en plein séance, ont exigé le report de la séance à une date ultérieure parce que l’ANASUR disent-ils «n’est informée du mot d’ordre de préavis». Après plusieurs altercations les choses n’évolueront guère. Tout semblait bien planifier.

1415427116anasur_3-2_560-560Les deux parties malgré cette ambiance s’accorderont à la Direction de l’Inspection du Travail sur un point: la régularisation du Contrat de travail à Durée Déterminée (CDD) plusieurs fois,  en Contrat de travail à Durée Indéterminée (CDI).  Une autre rencontre se tiendra à la direction de la structure suivie de la levée du mot d’ordre de grève avec de  belles promesses de la direction générale de régler  toutes les questions soulevées par les agents.

Voilà la réponse  donnée par   madame la Directrice Générale de l’ANASUR

anasurElle licencie d’abord les  47 agents, donc  laisse planer une menace sur leurs  emplois. Puis, affaiblis, elle les réengage dans les mêmes  conditions décriées malgré les consignes du Chef de l’Etat de satisfaire les revendications des travailleurs qui sont sous Contrat de travail à Durée Déterminée depuis cinq ans.

Elle a déjà réalisé un tel exploit avec  une cinquante (50) agents démobilisés puis insérés par l’ADDR en avril 2014 à l’ANASUR.

En sus,  voici sept mois, que des leaders syndicaux dont le secrétaire général du Syndicat National du Personnel et Assimilés du Ministère en charge de la Salubrité Urbaine (SYNPA-MSU) Yoro BI Ta Raymond sont licenciés pour leurs activités parce qu’ils  ont osé réclamer le paiement de cinq (05) mois de primes de l’opération dénommée “Opération Abidjan Ville Propre 2”.

Lire aussi :  Présidentielle 2020-Alassane Ouattara lucide dit OUI ! 100% chef d’Etat-100% candidat: Kandia, des larmes à la joie

ANASUR-Professionnalisation-Filiere-Dechet-0017Alors que ces agents sous CDD sont   reconvertis en CDD, ils ne réclament que la régularisation du Contrat de travail à Durée Déterminée (CDD) plusieurs fois reconduit en Contrat de travail à Durée Indéterminée (CDI) de l’ensemble des travailleurs du Ministère et Assimilés conformément aux instruction de la Direction de l’Inspection du Travail à la rencontre du 23 décembre 2015.

Mais aussi,  l’application effective de la revalorisation au barème des salaires minima catégoriels conventionnels (8℅) avec rappel conformément l’Arrêté 2015-855/MEMEASFP/CAB DU 30 Décembre 2015 ; l’application effective de la revalorisation de la prime de transport avec rappel conformément l’arrêté N°9503/MFPE/CAB du 14 août 2008 ; le paiement des cinq (05) mois de la prime de l’opération Abidjan Ville Propre 2 conformément l’arrêt N°099/MENSUDD/CAB du 19 Octobre 2015.

Sans  oublier, le paiement des primes de gratification ; la prise en charge maladie de l’ensemble des travailleurs du Ministère et Assimilés  et la  réintégration de l’ensemble des travailleurs victimes de licenciement abusif dont: Yoro Bi Ta Raymond (DLCT, SG SYNPA-MSU), Avy Bragahi Magloire (DLCT/ANASUR),  Dié Fanta Bamba (Brigade de Salubrité Urbaine), Djoko Kouadio Eric, (DLCT/ANASUR),  Geba Mohamed (DLCT/ANASUR).

anasur adoLa directrice générale selon les agents de l’ANASUR dit ‘‘régler le cas des agents proches de ‘‘LMP’’, ex-mouvement politique proche de Laurent Gbagbo, lors de la présidentielle de 2010, comme si Alassane Ouattara n’est pas encore au pouvoir en Côte d’Ivoire. Ainsi va l’ANASUR avec la nièce du président de  la République, Sarrahn Ouattara. 

 H.MAKRE

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com