LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Referendum du 30 octobre 2016 : Guikahué explique pourquoi Gagnoa doit dire OUI à la nouvelle Constitution à Gagnoa

dsc_0589dsc_0572La région du Gôh a lancé sa campagne référendaire pour le Oui, dimanche 23 octobre 2016, à 16h au siège du Pdci de Gagnoa. Pr Maurice Kakou Guikahué, premier vice-président du directoire du Rhdp, Secrétaire exécutif du Pdci, a demandé aux uns et aux autres de « prendre au sérieux cette campagne ». Il a surtout rappelé ceci à ses parents :
«On a plébiscité Ado à la présidentielle à Gagnoa. Maintenant qu’il nous demande de voter oui au référendum, on doit être encore très nombreux à le suivre pour dire et démontrer que c’est nous qui l’avons voté ». Pr Guikahué a expliqué ce qu’est une constitution et ce qu’est un référendum.

dsc_0949Il a terminé en souhaitant que personne n’insulte personne et que personne ne fasse des palabres, car il y a beaucoup d’arguments à avancer pour gagner le oui avec un fort taux. «Ce sont ceux qui n’ont pas d’argument qui font palabre», a-t-il dit. Le doyen Djédjé Bagnon, président du Conseil régional a insisté sur le score de 83% obtenu lors de la présidentielle, qu’il faut rééditer. « Cela doit susciter l’engouement de toute la population » a-t-il soutenu.

dsc_0957dsc_0895Pour lui, la possibilité pour le frère Bété (sans le nommer) de sortir de prison pour venir briguer à nouveau  la présidence et la constitutionnalisation du foncier rural doivent amener à voter «massivement cette Constitution». D’ailleurs, se propose-t-il de réunir tous les chefs de village pour leur parler.

Le ministre Dacouri-Tabley, animateur principal de la campagne qui a fait la genèse de cette constitution depuis le coup d’Etat de 1999 et la rébellion armée de 2002, les accords de Lomé, d’Accra etc. jusqu’à Marcoussis, a invité ses parents à voter massivement oui. Car « cette constitution, c’est pour ramener la paix img_7376définitivement en Côte d’Ivoire ». Et a-t-il conclu : «Ceux qui s’agitent, c’est pour leur survie. Ils ont peur que quelqu’un revienne, donc, ils font du bruit. Ce n’est pas ce qui va nous distraire».

Lire aussi :  Urgent : L’Etat ivoirien veut réagir promptement face aux conséquences des inondations

Avant ces intervention, le coordonnateur départemental de la campagne, M Logbo André et le président du comité d’organisation, Patrick Goan, ont également appelé à voter oui.

Sercom PDCI-RDA

© 2016, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com