A la uneActualitéCôte d'IvoireElection 2015Petites AnnoncesPolitiquePolitiquesUrgences

Ouattara Gnonzié charge: «L’absence de réconciliation ? Cause à la désagrégation du climat sociopolitique et sécuritaire»

Discret depuis un moment, le Président du Rassemblement pour la paix, le progrès et la partage (RPP) est monté au créneau le samedi dernier pour se prononcer sur la situation politique de la Côte d’Ivoire. Le leader politique a dénoncé un déficit de réconciliation et de dialogue préjudiciable à la paix et à la sécurité dans le pays.

« Cette absence, ou ce refus de réconciliation ne sont guère étrangers à la désagrégation du climat sociopolitique et sécuritaire que le pays vit aujourd’hui de façon endémique », a-t-il relevé. C’était à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux de nouvel an des militants à son endroit qui a eu lieu au siège du parti.

« Qu’il s’agisse du stock des arriérés de salaire des fonctionnaires ou encore des mutineries à répétition, tous ces problèmes tirent leurs origines des crises successives que nous avons vécues », a-t-il poursuivi tout appelant les autorités à privilégier le dialogue. « Pour éviter que la situation ne se décompose davantage, nos dirigeants doivent faire preuve d’ouverture et de grande humilité. Plutôt que d’effrayer et de menacer, ils doivent se mettre véritablement à l’écoute de tous les citoyens et de toutes les couches sociales et professionnelles en usant du dialogue », a-t-il recommandé.

Non sans appeler les autorités au respect de leur devoir d’information des citoyens, tout en déplorant l’inculpation récente  des journalistes pour propagation de fausses informations. « Dans cette affaire, il s’agit d’un cas de rétention ou de camouflage de l’information par l’autorité qui, par le vide ainsi créé, a fait naître la rumeur. », a analysé le journaliste de formation qu’il est.

En ce qui concerne son parti le Rpp, il a indiqué que la débâcle aux législatives de décembre 2016 (le Rpp n’a pas eu d’élu sur 15 candidats présentés) est désormais un vieux souvenir et que « le parti est débout » pour les batailles futures dans la perspective de proposer «  une offre politique ambitieuse aux Ivoiriens » en 2020. Ainsi, dans la dynamique de restauration et de la réhabilitation des bases et des instances du parti, il a annoncé le 1er congrès ordinaire en mai prochain.

Avant lui, le président du comité d’organisation, Tibé Bi Raymond a souligné que le RPP maintient le cap. Il en est de même pour le secrétaire général adjoint, Prof. Koffi Tougbo Dominique qui a réaffirmé le soutien total des militants en leur président, suivi en cela par Mme Anokoa Emilienne (présidente de l’union des femmes du Rpp) et de Koffi Régis (porte-parole de la jeunesse).

Jean Levry

© 2017, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com