A la uneActualitéCôte d'IvoireLes Debats de MakréPetites AnnoncesSociétéUrgences

Côte d’Ivoire : l’opération « grand ménage » dans les villes de Dominique  Ouattara concernera-t-elle aussi les  enfants microbes ?

C’était la fête à la cérémonie dite d’engagement national au palais de la culture de Treichville présidée par la première dame  ivoirienne, jeudi 23 février 2017. Après un silence des dernières semaines causé par les bruits dans la ville ! Une cérémonie pour l’opération baptisée «grand ménage » dans les villes et communes de Côte d’Ivoire.

Contre quoi ? Ira-t-elle au-delà de la sphère de dame Anne désirée Ouloto, ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, initiatrice de ce projet  dont on dit, pour le bien-être et la santé des populations ?   Car s’il y a un phénomène qui, loin de l’insalubrité corporelle inquiète la population ivoirienne,  c’est  bien la situation ‘‘des déchets’’ de la crise postélectorale ivoirienne. Avec une capacité destructrice en un laps de temps de ces jeunes-gens qui comme  une niche d’abeilles peuvent et, en un temps record déferler dans les rues passant à peigne fin, tout sur leur passage ;

s’abattant sur tout passant et laissant, pleurs et sang derrière, simplement parce qu’ils en ont décidé ainsi, au réveil.   Mais surtout au grand dam du  pouvoir. Qui, pour toute  solution n’a trouvé que de leur attribuer  une autre appellation que de s’attaquer au phénomène et fléau national qu’ils présentent à la source. On dit désormais ‘’enfants en difficulté avec la loi’’ comme si tout citoyen hors la loi n’était pas déjà en difficulté avec ladite  loi violée par les régimes selon leurs besoins et intérêts.   Si s’attaquer aux ordures de ménages est importante, une autre forme d’ordure pire que les débris des ustensiles de cuisines  méritent aussi un intérêt national. ‘’les enfants microbes’’ !

La question de la salubrité des villes et communes ivoiriennes est préoccupante, il est vrai.   Les images choquantes ne manquent pas pour meubler le quotidien au-delà de l’insalubrité sur l’environnement sont nombreuses. Car de même, le désordre urbain et les nuisances de toutes sortes peuvent également être dommageables pour la santé des populations, de même le débordement des ‘‘enfants microbes’’ doit engager un élan national ! «J’en appelle donc au sens de la responsabilité et du civisme de chacun, car notre rôle est indispensable dans le succès de cette initiative. J’ai foi que nous réussirons à faire de notre belle Côte d’Ivoire, un pays exemplaire en matière d’environnement et de salubrité. C’est sur cette note d’espoir que je déclare le lancement officiel de l’opération «Grand Ménage » des villes et communes de Côte d’Ivoire », déclare Dominique Ouattara à la grande cérémonie eu jeudi dernier.

Elle n’oubliera certainement  pas la lutte contre les enfants  microbes ainsi que ceux maltraités dans les  plantations et aux frontières ivoiriennes ! Mais aussi par le système scolaire !

Grace OZHYLLY

© 2017, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com