Sous le haut patronage du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Porte-parole du gouvernement, M. Koné Nabagné Bruno, sous le parrainage du ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service civique M. Sidi Tiémoko Touré, s’est tenue les 18 et 19 Mars 2017, à Vitib de Grand-Bassam, la première Assemblée générale ordinaire du Forum des Directeurs de Publication de Côte d’Ivoire(FORDPCI) sur le thème : «Promotion de la jeunesse et du service civique en Côte d’Ivoire : quelle action conjointe gouvernement -Directeurs de publication ? ».

 CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence  des représentants du haut patron et du parrain, l’on a noté la présence des représentants du Président de l’Assemblée nationale, de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, du président du Conseil économique et social, du maire de Bassam, du Port autonome d’Abidjan, de nos partenaires de la CGRAE et du Groupe AMAOS. Il a été également noté la présence des représentants du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) et du Conseil National de la Presse (CNP), ainsi que le président de l’UNJCI et le PCA de la Mutuelle des journalistes de Côte d’Ivoire.

Sept interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture. Le représentant du maire de Grand-Bassam s’est félicité du choix de sa ville pour la tenue de ces assises et a souhaité la bienvenue à tous les participants.

La présidente du comité d’organisation, Touré Mariam a salué la forte mobilisation des directeurs de publication et dit brièvement l’articulation des travaux.

Le président du FORDPCI Charles Lambert Tra Bi a témoigné la reconnaissance du FORDPCI aux ministres Koné Bruno et Sidi Touré pour la promptitude avec laquelle ils ont accepté d’associé leur nom et leur image à l’AG du FORDPCI. Il a également exprimé sa gratitude à toutes les autres personnalités qui ont pris part à la cérémonie, notamment le président du Conseil Régional du Sud-Comoé, le député Aouélé Eugène Aka, venu représenter le président de l’Assemblée nationale, le représentant de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire.  Il a aussi salué la présence et le soutien constant des principaux partenaires du FORDPCI que sont la CGRAE et le Groupe AMAOS représenté par son PDG Kouassi Koffi Félix dit KKF.

Il a rappelé la genèse du FORDPCI porté sur les fonts baptismaux les les 29 et 30 novembre 2013 à Grand-Lahou. Il a reprécisé les objectifs du FORDPCI, à savoir être un relais crédible dans l’atteinte de la professionnalisation et de la responsabilisation de la presse ivoirienne.

Justifiant le choix du thème «Promotion de la Jeunesse et du Service civique en Côte d’Ivoire : quelles actions conjointes Gouvernement-Directeurs de Publication ? » le Président du FORDPCI à mis en relief l’intérêt que le Forum accorde à toutes les grandes questions de développement économique et social de la nation.

Le représentant de l’Ambassade de France a fait un lien entre le choix de la ville de Grand-Bassam et l’attaque terroriste qui a eu lieu le 13 mars 2016 dans cette ville. Il en a déduit que l’organisation de ces assises prouve que Grand-Bassam est toujours debout.

Le représentant du ministre Koné Bruno, M. Serges Koffi a rappelé la volonté du ministre de voir une presse ivoirienne professionnelle et responsable avant d’appeler à l’union des organisations des directeurs de publication de Côte d’Ivoire.

Le représentant du Parrain de l’Assemblée générale a fait un discours d’orientation autour du thème «Promotion de la jeunesse et du service civique en Côte d’Ivoire : quelle action conjointe gouvernement -Directeurs de publication ? ».

 Dans un premier temps il a défini les concepts de promotion de jeunesse et de service civique. Il a souligné que la promotion de la jeunesse n’est autre que la politique visant à rendre les jeunes autonomes et responsables. Quant au service civique, il a pour objectif d’éveiller le civisme chez tous les citoyens ivoiriens. Il a ensuite fait le bilan des actions de promotion de la jeunesse et exprimé ses regrets face aux actes d’incivisme dans le quotidien des Ivoiriens.

Le représentant du président de l’Assemblée nationale, le président du Conseil Régional du Sud-Comoé, le député Aouélé Eugène Aka s’est honoré de ce que le FORDPCI ait invité la représentation nationale à ses assises. Il a félicité le FORDPCI pour son initiative responsable avant de déclarer ouvert les travaux.

 

Le  bureau de séance

L’assemblée générale a désigné le bureau de séance composé comme suit : – président Vamara Coulibaly

  • 1er assesseur : Stéphane Bahi
  • 2ème assesseur Dan Opéli

   Toilettage des textes

Les participants ont parcourus les statuts et règlements intérieurs du FORDPCI et procédé à d’importants amendements. (Voir Nouveaux Textes).

  Elections des instances

Le Conseil d’administration a transmis au bureau de séance les candidatures de Charles Lambert Tra Bi au poste de Président du Bureau Exécutif et de Hervé Makré et Borgia Kobri au Commissariat aux comptes, conformément aux textes.

Le bureau de séance a ouvert les candidatures pour le conseil d’administration. Une seule liste a été déposée. Celle conduite par M. Cissé Mamadou et comprenant Ouattara Siagnan et Ouattara Ibrahim. L’Assemblée générale a retenu la «main levée» comme mode de vote compte tenu des candidatures uniques enregistrées pour chaque organe.

Ainsi, Charles Lambert Tra Bi a été élu président du Bureau Exécutif du FORDPCI avec 21 voix sur 21 votants, soit 100% du suffrage exprimé.

La liste conduite par Cissé Mamadou a été élue avec 21 voix sur 21 votants au Conseil d’administration. Soit 100% du suffrage exprimé.

Hervé Makré et Borgia Kobri ont été élus au Commissariat aux comptes avec 19 voix sur 21 votants, 90.47% du suffrage exprimé.

Grace O.

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.