Maurice Kakou Guikahué Secrétaire Exécutif du PDCI  a annoncé une grande rencontre sur le cas de Diabo, hier lundi et n’a pas  manqué de répondre à Cissé Bacongo du RDR relativement  à l(alternance  de 2020.

 «A Diabo, quand quelqu’un s’exprime, c’est mal pris et c’est ça le problème de Diabo. Quand il y a eu l’Appel de Daoukro et après le choix du candidat à la présidentielle, en 2015,  Yobouet Lazard a parlé. Ça a compté ici. Donc, il y a à Diabo des pros-Appel de Daoukro et des contres Appel de Daoukro. Ici le Pdci est divisé en 2, cela dépasse le délégué. Le problème de Diabo est national, c’est à Abidjan qu’on va régler ça » a-t-il décidé.

Guikahué a fait remarquer que «le député indépendant élu a eu 3252 voix et le candidat perdant a eu 3077 voix. Ça veut dire que les 2 blocs qui se battent se tiennent à quelques voix près». Fort de cette réalité et de bien d’autres, il a poussé un cri du cœur :

«Le Centre doit être notre matelas. Dans tous les pays du monde, les partis ont des bastions. Notre bastion, est le Centre… et puis on va compléter avec des voix ailleurs. Mais si on ne peut plus compter chez nous, où on va ? … Mes amis, c’est d’abord, le Centre, mais si le Centre me fuit, je vais être Secrétaire exécutif pourquoi? Regardez, à Dimbokro, c’est maintenant l’Udpci, Toumodi sous-préfecture, Udpci et l’Upci ont gagné quelque part à côté de vous ici. Si vous ne faites pas attention, ils vont s’étendre. Notre bastion est percé, il n’est plus vierge…. ».

Concernant le d ébat sur l’alternance, il dira

 «Laissez ça, ça vous perd le temps. Utilisez le temps de répondre aux gens pour recenser des électeurs. Souvenez-vous seulement que le Président Bédié a dit: ‘‘2015, c’est le Rdr, 2020, c’est le Pdci’’. En 2020, le Pdci ne peut pas faire l’économie d’un candidat, ce n’est pas possible, sinon, on n’est plus un parti politique. Soyez tranquilles, on travaille, on doit travailler les outils pour que les autres partis du Rhdp, nous aident. Le Pdci a de l’avenir, c’est un parti ancien et non un vieux parti. C’est le seul parti en Afrique qui a subi un coup d’Etat et qui existe encore. Ne faites pas palabres à nos frères du Rdr qui disent qu’ils ne sont pas d’accord pour 2020. Ce qui se passe en ce moment, c’est humain et s’ils disent ce qu’ils disent, ça doit plutôt vous galvaniser ».

En tout état de cause, le Secrétaire exécutif du Pdci a indiqué que le groupement politique est toujours d’actualité et que le Pdci y travaille aux côtés du Rdr et des autres partis houphouétistes. Car, il faut un Pdci fort, un Rdr fort pour aller loin. Il a aussi demandé aux militants de continuer à soutenir l’action gouvernementale.

HM avec Sercom PDCI avec DS (Le Nouveau Réveil)

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.