Rose  Koné, présidente du Rassemblement des Verts Ivoirien-RAVI parti politique créé en octobre 2013 est au rang des invités très spéciaux au 4ème  congrès mondial des verts  mondiaux à Liverpool en Angleterre, dès  le 28 mars 2017.

RAVI ko,é Solange«Comment étendre l’élection des partis verts dans la  prise de décisions dans les pays  où ils sont implantés. Ce qui voudra dire qu’il faut être présent à toutes les élections. C’est ce qui sera au centre de la rencontre de Liverpool. Nous plancherons sur les résultats de  la Cop 21 et la Cop 22 et voir dans quel mesure l’écologie peut palier le fléau de réchauffement climatique», a expliqué la présidente du RAVI, ce jeudi 23 mars 2017, après une rencontre avec la présidente de l’organisation des femmes reporters de Côte d’Ivoire, a Cocody. Les deux leaders féminins   entendent conduire un projet écologique.

Poursuivant, elle indique ceci : «Pour les élections  à venir au Rwanda, l’opposition a choisi le président des Verts Africains contre Paul Kagamé, c’est dire combien les Verts sont décidés à être désormais au cœur de  la gestion du pourvoir d’Etat pour faire passer le message de  la protection de  la planète terre ».

En Côte d’Ivoire, la présidente Rose Koné fait noter que son parti politique a une grande  implantation dans plusieurs villes, telles que Bouaké, Toumodi, Aboisso et dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Revenant sur sa rencontre avec la présidente de l’Organisation des femmes reportes-photos de Côte d’Ivoire-OFREPCI, elle explique reconnaître l’activité intense de ces femmes du milieu des médias.

«Je viens d’échanger avec la présidente Victorine Soko qui est très active dans la protection de  l’environnement et dans la lutte contre la pollution et la déforestation comme notre parti le prône. Nous comptons donc entamer quelques démarches communes  afin d’attirer l’attention des décideurs actuels sur la nécessité de mener  une grande sensibilisation de la protection de la faune  et de  la flore, et aussi le planting des arbres. Avec le concours de l’Ofrepci nous entendons nous  associer à certaines organisations de  protection de  l’environnement en vue de créer une plate-forme…», et d’ajouter :

«Car à Abidjan, la baie des  lagunes côté Corniche est en train de  partir ! Si on n’y prend garde, la lagune va disparaitre comme la forêt et ce dans le cadre de  l’action de  l’homme sur la nature. Je note que l’agression de la Lagune est dangereuse du côté du stade Félix Houphouët-Boigny. Pour l’écologie, c’est un bouleversement de  l’environnement et de l’écosystème avec un projet à but lucratif et non un projet écologie qui se limiterait à la désinfestation de la lagune…».

La président Rose Koné termine ainsi : «Je tiens à marquer de mon emprunte les 4ème assises de Liverpool parce que c’est la plate-tournante de écologique et c’est le seul parti vert ivoirien qui est représenté. Et c’est  la femme que je suis qui portera le drapeau de mon pays au milieu de ces sommités internationales qui parlent des  politiques et des problèmes environnementaux que nous rencontrons ici. Le Rassemblement des verts doit participer à l’élection 2020».

HM

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.