En visite en Côte d’Ivoire dans le cadre d’un séminaire sur  «les stratégies municipales de lutte contre le VIH/SIDA,  la Maire de Paris, par ailleurs, Présidente de l’Association des Maires de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) a été reçue en audience, le jeudi 23 mars 2017, à la résidence présidentielle ivoirienne par la Première Dame, Dominique Ouattara, Ambassadeur de l’ONUSIDA pour l’élimination de la transmission Mère-Enfant du VIH et pour la promotion du traitement pédiatrique.

Une visite inscrite au rang de courtoisie et d’amitié  à l’épouse du chef de l’Etat qu’elle connait depuis de nombreuses années.  Anne Hidalgo était accompagnée de Georges Serre, Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire.

Plus d’une heure, Dominique Ouattara et son hôte de marque ont échangé sur divers sujets d’actualités liés à la lutte contre le VIH/SIDA, et à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.  Dominique Ouattara a présenté son engagement dans la lutte contre la transmission du VIH/SIDA de la mère à l’enfant en sa qualité d’Ambassadeur spécial de l’ONUSIDA. Elle a, aussi, présenté le projet majeur de la Fondation Children Of Africa à savoir  l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville dont l’ouverture se fera dans les prochains mois.

Anne Hidalgo saisi de cette rencontre pour féliciter la Première Dame ivoirienne d’une part, pour son engagement en faveur du ‘‘couple mère-enfant’’, et d’autre part, pour son  implication dans la lutte contre la transmission Mère-Enfant du VIH/SIDA. Elle a profité pour lever un coin de voile sur les actions de l’Association des Maires Francophones.

A ce sujet, elle a révélé que cette association a pu apporter un appui à un centre de santé dans les environs de Libreville. Et grâce à leurs efforts conjugués, ils ont pu faire reculer le taux de transmission entre la mère et l’enfant du VIH/SIDA. Elle a terminé en assurant Madame Dominique Ouattara de son soutien.

HM

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.