Un communiqué du cabinet du président de  l’Assemblée Nationale ivoirienne Soro Guillaume rédigé à Abidjan, le lundi 17 Avril 2017 et des belles mains de  son Directeur de Cabinet,  DAHO Bakary a surpris quelques sceptiques sur la profession de foi du député de Ferkéssédougou. Suivez-le !

«Le Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et sur ses instructions directes tient à porter à la connaissance des internautes, de l’opinion nationale et internationale que Monsieur Guillaume Kigbafori SORO n’a d’autre ambition que de demeurer concentrer : à travailler au rayonnement de l’Institution parlementaire dont il a la charge; à se focaliser sur les problèmes et le quotidien des Ivoiriens dont il est l’un des représentants».

Que dire ! Sinon, durant cinq bonnes années alors qu’il avait cette institution en charge, Guillaume Soro s’est-il déjà directement adressé au gouvernement  face à la crise sociale dont les suites se répandent et secouent l’école ivoirienne ? A-t-il une fois levé le doigt face à la situation des victimes des déchets toxiques qui continuent de  tambouriner les  portes de  la justice ivoirienne dépendante de l’exécutif pourtant séparée selon son  pouvoir et ce, dans le cadre du détournement  de plus de  4 milliards FCFA par Koné Cheick Oumar, Adama Bictogo et autres qui ont été condamnés en 1ère Instance et devant la Cour d’Appel  d’Abidjan-Plateau à 20 ans de  prison ferme, mais qui sont libres de tous leurs  mouvements ?

 A-t-il une  fois levé le doigt  pour attirer l’attention du chef de  l’Etat sur la gestion de l’ANASUR de  la nièce du patron du Palais, elle qui licencie responsables de syndicat contre les  principes de la Loi du travail dont le chef de  l’Etat  fait la célébration chaque  1er mai ? A-t-il réellement le  pouvoir de «se focaliser sur les problèmes et le quotidien des Ivoiriens dont il est l’un des représentants », comme le dit et le soutient son Directeur de Cabinet,  DAHO Bakary ?

Mais le président de l’Assemblée  nationale dans le secret sait qu’il ne  pourra agir devant tous ces faits que, s’il a  le pouvoir  exécutif en entier et entièrement. Cependant   l’on comprend aisément s’il part à la chasse de 2020 en cherchant à marcher avec dextérité sur les œufs de la République très  vulnérable, en contentant le peu ! C’est en cela que son directeur de cabinet peut alors indiquer ce qui suit :

«Pour l’heure, il considère qu’il est indécent et inopportun de s’incruster dans un débat sur d’hypothétiques et évanescentes ambitions obsessionnelles pour 2020 qui n’apporte et n’améliore en rien le quotidien des Ivoiriens. Aussi, urge-t-il, ainsi qu’il le demande à tous, de laisser le Président de la République et le Gouvernement travailler dans la sérénité, débarrassés de toute scorie, à l’épanouissement de nos compatriotes.

La seule orientation que le Président recommande avec force est de travailler au rassemblement des Ivoiriens et de s’investir à trouver les voies et moyens de réussir le PARDON et la RECONCILIATION entre les filles et les fils de la Côte d’Ivoire».

Que dire ! C’est un vrai chantier que le PAN Soro Guillaume  entend aborder. Il lui faudra pour le pardon et la réconciliation,  le courage et la force de regarder M. Alassane Ouattara droit dans les  yeux, avec l’hyper ministre de  la République Hamed Bakayoko assis à ses côtés pour demander la libération de tous les  prisonniers  rattachés  à la crise  postélectorale de  2010-2011. Le pourra-t-il ?

Même si : «Le Cabinet rappelle à cet effet les propos du Président de l’Assemblée Nationale sur la chaîne de radio internationale française RFI l’an dernier et qui demeurent en vigueur : « Je ne suis guère un Homme aveuglé par une ambition personnelle mais plutôt un Homme de Mission. 2020 se décidera avec messieurs Alassane OUATTARA et Henri Konan BEDIE. Et enfin paraphrasons le Président de l’Assemblée : ‘‘Laissons à la destinée le destin’’ ».

N’est-ce pas là, une vraie danse dans l’obscurité claire de Soro Guillaume ? «Laissez 2020 venir» !

H.MAKRE

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.