De la gloire aux honneurs rimant avec puissance, il a plongé pieds et mains joints dans l’effacement total du dénuement. Perdant du coup honneur et dignité  puisque relégué au rang de bagnard.

Il a été totalement effacé du monde depuis son arrestation en 2008 avec une trentaine de dirigeants des filières de gestion du café cacao du temps de la libéralisation. Le « milliardaire » de la filière café cacao, ancien patron conseil de gestion du Fonds de développement et de promotion des activités des producteurs de café-cacao (FDPCC) sous Laurent Gbagbo et emprisonné par ses soins et  condamné à 20 ans de prison sous Alassane Ouattara,  Kassi Henri Amouzou a abandonné toutes ses plantations entre les mains des  méchants.

Malade selon ses proches, depuis près de 6 mois, l’homme qui était également à la tête de la puissante organisation de l’Association nationale des producteurs café-cacao de C’ôte d’Ivoire (ANAPROCCI), n’a pas survécu à son mal.

Ainsi donc, le monde des producteurs pleure depuis donc samedi 22 avril 2017, ce producteur décédé d’une suite d’une longue maladie. Les raisons peuvent être aisément devinées.

Il était sous le coup d’une procédure judiciaire, pour détournement de fonds et pilages dans la filière. Henri Amouzou, et certains dirigeants dont son ami Tapé Do, Angéline Kili, épouse Pascal Affi N’guessan du FPI, passeront 2 ans de détention provisoire à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).

L’arrivée au pouvoir en 2011 du niveau régime ne modifiera pas la donne en leur faveur. Puisque la Justice poursuivra son court contre ces prévenus de la filière. En 2013, la sentence contre Henri Amouzou et certains des dirigeants est lourde. 20 ans de prison de ferme avec la saisie de leurs biens mobiliers et immobiliers.

Dame terre, généreuse de son état et par nature l’accueille dans la joie éternelle.

HM

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.