Les lampions se sont éteints sur le troisième Congrès international de la Société ivoirienne de cardiologie (Sicard) qui s’est déroulé du 10 au 12 mai 2017, à Grand-Bassam, avec  comme thème, « Cœur et transition épidémiologique en Afrique ».

Avec six plénières, soixante communications orales, soixante-seize posters, le 3ème  Congrès international de cardiologie d’Abidjan, Africardio 2017, a connu un accroissement de communication. Au niveau des innovations, il y a eu entre autres:

– des expositions d’appareils d’éch

– un atelier d’écho ;

-l’utilisation de satellite pour des cas en live, qui ont débouché sur  deux activités majeures. A savoir une mission opératoire des cardiopathies congénitales du Pr Ly et une journée mondiale de l’HTA.

C’est donc tout heureux d’avoir été au-delà des objectifs de l’Africardio 2017, que Pr Maurice Kakou Guikahué, Président sortant de la Sicard, a adressé ses remerciements aux autorités municipales, à l’hôtel d’accueil et surtout aux autorités politiques avec le soutien et la présence effective du Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan et du ministre de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, à ces assises de la cardiologie africaine de Grand-Bassam.

«Nous espérons avoir atteint nos objectifs. A nous revoir en mai 2019 autour du thème « Cœur et transition épidémiologique en Afrique ». Je déclare clos le troisième Congrès international de cardiologie d’Abidjan, Africardio 2017», a conclu Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE, Professeur Titulaire de Cardiologie et président de la Sicard depuis 25 ans (1992 à 2017) qui devient past-president dans le bureau du Pr Euloge Kramoh qui lui succède à la tête de la Société ivoirienne de cardiologie (Sicard).

Fin du 3ème Africardio 2017, vive le 4ème Africardio 2019 avec « Cœur et transition épidémiologique en Afrique »!

Sercom Sicard

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.