L’enquête sur une supposée cache d’armes découvertes  chez l’un de ses collaborateurs voici ce que Guillaume Kigbafori Soro a déclaré : «Soyons prudents sur les questions de secret-défense»

Il précise

«D’abord, je voudrais souligner que de telles questions relèvent du secret défense. Vous comprendrez donc que je m’interdise tout commentaire. Nous devrions tous observer de la prudence sur de telles questions.

En revanche, en ce qui concerne l’enquête qui va être diligentée, j’y suis entièrement favorable et je la soutiens. J’ai vigoureusement recommandé à mon collaborateur de se mettre à la disposition des enquêteurs et je lui ai demandé de dire sur l’honneur et sur sa conscience ce qu’il sait pour contribuer à aider les enquêteurs à conduire ce dossier.

Je peux vous assurer qu’il est clair dans ma tête que chacun, et tous ceux qui sont concernés y compris moi, devra assumer. Donc, pour l’heure je recommande aux uns et aux autres de garder la sérénité pour que les enquêtes puissent se dérouler dans la sérénité.

Je salue le retour à la Paix en Côte d’Ivoire. Je pense que c’est important que le pays retrouve la sérénité et le calme. J’ai déploré ce qui s’est passé avec ces journées folles que nous avons vécues en Côte d’Ivoire».

Guillaume Soro

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.