En attendant l’ouverture des audiences et la prestation de serment des magistrats et jurés militaires, le commissaire du gouvernement Ange Kessi  a reçu le  serment de 7 nouveaux avocats militaires. Selon l’article 29 du Code de Procédure Militaire,  avant chaque rentrée judiciaire le Commissaire du Gouvernement reçoit la prestation de serment des avocats militaires.

En effet l’institution judicaire militaire manque de défenseurs alors que la loi oblige le Tribunal militaire à constituer un avocat pour tout militaire qui n’en n’a pas les moyens. L’assistance des avocats du barreau étant souvent cher, la loi a prévu que le recours aux avocats militaires est gratuit.

Or les avocats ou défenseurs militaires ça ne court pas les rues. Sur un total de 10 avocats militaires, seuls trois sont disponibles. Certains sont admis à la retraite, d’autres détachés à l’extérieur du territoire de la République.

Étoffer l’effectif des avocats militaires par le recrutement de jeunes dévoués au métier, fait partie du programme du commissaire du Gouvernement.  En prêtant serment les nouveaux avocats militaires ont juré d’exercer leur métier avec honnêteté, discipline et probité.

Pour le Commissaire du Gouvernement, ils ne rendent compte qu’à la seule autorité de la loi de l’exercice de leur devoir d’avocat militaire.

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.