2020  est une page blanche où rien n’est encore écrit et où tout reste à écrire. Il serait avantageux  pour la Côte d’ivoire, après presque trois décennies de gâchis politique, que la future élite politique soit constituée de démocrates et d’hommes d’Etat. Le démocrate se définit par opposition  à l’autocrate en ce qu’il ne prétend pas au pouvoir absolu.

Quant à l’homme d’Etat, c’est celui qui s’institue arbitre impartial entre ses ambitions et l’intérêt général et qui, au besoin, creuse sa propre tombe politique dans l’intérêt supérieur de la nation. Où trouver et comment reconnaître cette espèce d’hommes et de femmes politiques en voie de disparition ? A l’observation, 2020 reste une page blanche. Bonne journée !

Geoffroy-Julien Kouao

Ecrivain et Analyste Politique

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.