Alassane  Ouattara, le Chef de l’Etat ivoirien continue de dérouler le tapis rouge  à son ami déchu de  président  Nicolas SARKOZY. Il était ce mardi 20 juin 2017, au Palais de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire pour un tête-à-tête.

sarkozy

L’ancien chef français qui avait à ses côtés le président directeur général du groupe Accor, Sébastien BAZIN, et le responsable de la branche transport et logistique du Groupe Bolloré, M. Cyrille BOLLORE, a affirmé comme toujours, depuis 2011 son admiration pour le Président Alassane Ouattara.

‘’un homme respecté au-delà de l’Afrique’’ en se félicitant du retour de la stabilité en Côte d’Ivoire ainsi que du développement de l’économie ivoirienne.

Pour Nicolas Sarkozy dont l’ennemi juré reste Laurent Gbagbo, les Ivoiriens doivent être fiers du travail accompli et des progrès enregistrés par leur pays, qui est devenu un exemple pour l’Afrique et le monde, après des années difficiles.

Nicolas SARKOZY a ensuite indiqué que sa présence à Abidjan se situe dans le cadre de ses nouvelles fonctions de membre du Conseil d’administration et de président du Comité de la stratégie internationale du Groupe Accor.

A cet titre, il a annoncé la volonté du Groupe Accor de poursuive le développement de ses activités en Afrique subsaharienne et particulièrement en Côte d’Ivoire dont il entend faire son hub. Le Président -Directeur Général du Groupe Accor, Sébastien BAZIN, a, quant à lui, évoqué les projets de son Groupe pour l’Afrique subsaharienne et notamment pour la Côte d’Ivoire, dont il a salué les nombreuses opportunités.

Sarkozy indique en présence d’Amadou GON-COULIBALY, Patrick ACHI venir en Côte d’Ivoire avec beaucoup de respect et d’ambition mais aussi avec une envie d’être un maillon de sa chaîne de développement.

La Côte d’ivoire va en paix!

GO

© 2017, redaction. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.