A la uneActualitéArt & CultureEconomiePetites AnnoncesSociétéUrgences

Abidjan-financement de projets  : «Chacun a les clefs de sa réussite en main », Fabrice Sawegnon

Proposant la ‘‘théorie du miroir’’ avant d’entreprendre quoi que ce soit,  

« La plus grande difficulté dans la vie, c’est rester toujours soi-même », indique le patron de Voodoo Groupe qui force l’admiration de bons nombres de jeunes, car à vouloir faire comme les autres peut conduire à l’échec. Une déclaration à l’occasion  2ème édition du ‘‘meet up’’, rendez-vous de découverte, d’échange et de partage d’expérience initié par Fabrice Sawégnon, PDG du Voodoo Groupe, par ailleurs candidat déclaré à la mairie du Plateau, centre des affaires de la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Ils étaient  nombreux pour débattre, le dimanche 25 février 2018 du thème : « Engagement et développement personnelle ». une rencontre pour ‘‘booster la jeunesse’’ en l’invitant à prendre conscience de ses propres capacités à entreprendre des affaires et à rester soi-même.

Chaque individu doit pouvoir trouver son propre chemin et pour cela, il recommande ce qu’il appelle ‘‘la théorie du miroir’’ dont le but visé est, selon lui, de se regarder pour faire un bilan de son schéma corporel et du système de valeurs qui fondent son existence. Un exercice qui permet de découvrir les potentialités qui sommeillent en chacun de nous.

Le schéma corporel renvoi, explique-t-il, à la notion d’acceptation de sa condition physique. Il s’agit, selon M. Sawegnon, de transformer un complexe en atout, c’est-à-dire comment faire de son état de handicap en acteur par exemple. Pour y arriver, cela suppose, insiste le patron de Voodoo Groupe, qu’il faut connaitre ses propres valeurs. Il s’agit ici de savoir d’où on vient, c’est-à-dire ses origines culturelles et familiales, ce en quoi on croit, ce qu’on veut valoriser. Et le tout est de savoir où on veut aller.

Les échanges avec ses invités estimés à plus de 600 personnes, auront permis à M. Sawégnon de se faire une idée des difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans leur quête d’emploi et donc de leur faire aussi des recommandations.

« Chacun a les clés de son destin en main. On peut donc changer sa vie si on arrive à détecter les opportunités qui se présentent à nous », a-t-il fait savoir avant de donner rendez-vous à partir du 15 mars prochain aux jeunes porteurs de projets pour un casting s’inscrivant dans son programme de financement de projet baptisé ‘‘coup de boost’’ qui sera lancé ce jour-là. Les 10 meilleurs bénéficieront de son appui financier pour la réalisation de leur rêve.

GRACE OZHYLLY

© 2018, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com