BOOBA ET KAARIS bagarre lLEDEBATIVOIRIEN.NET

BOOBA ET KAARIS : LA LÉGITIME DÉFENSE INVOQUÉE DES DEUX COTES

Les deux rappeurs se sont violemment affrontés hier à l’aéroport d’Orly. Ils devaient tous les deux se rendre à Barcelone pour se produire sur scène, chacun de leur côté. En quelques minutes, les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Mercredi 1er août, les rappeurs Booba et Kaaris, accompagnés de quelques proches, en sont venus aux mains à l’aéroport d’Orly, où chacun devait prendre l’avion pour Barcelone pour assurer deux concerts différents. Devant des passagers médusés, ils se sont ainsi livrés à une violente bagarre qui a duré plus d’un quart d’heure.

13 personnes en garde à vue

À la suite de cette altercation qui a entraîné retards de vol et fermeture temporaire d’un hall, les deux hommes ont été placés en garde à vue avec onze de leurs proches. Depuis, les deux parties ont donné leur version des faits, par la voix de leurs avocats.“Pour nous c’est un guet-apens. C’est quelque chose qui a été évidemment préparé à notre sens. Et on le prouvera”, a assuré au micro de RTL la défense de Kaaris, assurée par Maître Arash Derambarsh. “Notre client Kaaris s’est battu en situation de légitime défense, il a été agressé. Et donc il va de soi que les agressions ne sont pas de son côté, mais de celui de Booba et son équipe”, a-t-il martelé.

 “On avait donc une confrontation de dix personnes contre quatre” (Me Arash Derambarsh, avocat de Kaaris)

 “Nous avons dans l’équipe de Kaaris quatre personnes. Je mets de côté le DJ et le manager qui ne se sont pas battus. En face on avait Booba avec une dizaine d’amis”, a poursuivi l’avocat. “On avait donc une confrontation de dix personnes contre quatre, dont pendant plusieurs minutes, Kaaris seul contre quatre à cinq personnes”, a-t-il conclu.

De son côté la défense de Booba a également invoqué la légitime défense sur BFMTV. “Je constate qu’un groupe d’individus comprenant le rappeur Kaaris s’en est pris à Booba. Il est clair sur les vidéos que ce groupe est arrivé de façon agressive et déterminée et a tenté de l’encercler”, a déclaré Maître Yann Le Bras, qui a confié “certains auraient pu s’armer de bouteilles pour agresser”. “À partir de ce moment-là seulement, Booba et ses accompagnateurs se sont défendus jusqu’à disperser ce groupe agresseur”, a-t-il assuré.

 “On a quelque chose qui n’est pas un guet-apens, mais ça commence un peu à y ressembler” (Me Yann Le Bras, avocat de Booba)

Interrogé par Franceinfo, Yann Le Bras a lui aussi parlé de “guet-apens” tendu par Kaaris, s’appuyant sur les dates de leurs concerts respectifs : “Le concert au Pacha club à Barcelone est prévu depuis début juillet pour Booba alors que celui de Kaaris est annoncé par lui-même à partir du 30 juillet. On a l’impression qu’il s’est greffé sur la même date pour se retrouver à Barcelone au même moment et (…) au même moment dans la même salle d’embarquement pour Barcelone. On a quelque chose qui n’est pas un guet-apens, mais ça commence un peu à y ressembler”, a-t-il estimé.Me Le Bras a affirmé que son client était “serein” mais “dépité” d’avoir dû annuler son concert barcelonais. Il a terminé par pointer du doigt le comportement du rival de son client, qui selon lui a “cherché la provocation”.

AVEC Dominique FAGET / AFP

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.