A la uneActivité gouvernementaleActualitéArt & CultureCategory 1EditorialeElection 2015Les Debats de MakréPolitiquePolitiquesSociétéUrgences

PLATEAU 2018, ENFIN: ‘‘ARRETEZ D’INSULTER L’EX-MAIRE BENDJO’’ DECLARE SAWEGNON DANS LES NUAGES APRES SON CHOIX PAR ALASSANE OUATTARA AUX MUNICIPALES

RHP PLATEAU SAWEGNON ET OUATTARA LEDEBATIVOIRIEN.NET

LE PDCI CONNAIT SON ADVERSAIRE, POULAIN DU PRESTIGIEUX COUPLE IVOIRIEN

Le Plateau est une commune de plein exercice depuis le 10 octobre 1980. Bruyant, jeudi 23 août 2018. Fabrice Sawegnon était dans  une autre dimension de son rêve couché dans les bras de l’ex-époux de l’ex-reine de la musique ivoirienne, Pélagie qui a retrouvé ses vraies traces de l’autre côté du Mont Nimba à l’ouest de la Côte d’Ivoire au pays de Sékou Touré, comblé de sa 4ème  place de vice-gouverneur du district d’Abidjan Séa Honoré, du RDR.

Pour les municipales 2018 au Plateau, enfin il a été désigné candidat, par Alassane Ouattara président du Rhdp ; Fabrice Sawegnon était  planant dans  les nuages des cieux abidjanais se voyant à la hauteur de hautes personnalités qui ont mené de mains autrefois ce qui était la ville d’Abidjan et siégeant au Plateau avant de se  voir en commune en plein exercice.

Une autre et ultime victoire après la chute du faucon qui le hantait et se  présentait  comme un vrai rock face à son ascension, un certain Noël Akossi Bendjo qui régnait en vrai Tsar, depuis mars 2001 dans  la commune du Plateau. Sawegnon part-il en roue libre pour occuper un certain fauteuil occupé par Emmanuel Dioulo, Edmond basque ou encore, Firmin Ahouné, avant   Noël qui fut, le cauchemar de Fabrice ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fabrice se voyait, ce jeudi 23 août 2018 dans les nuages à la dimension  d’un certain maire, Felix Houphouët-Boigny  de 1956à 1960, le 1er  maire d’Abidjan de novembre 1956, jusqu’au 7 aout 1960. Avant de céder  son poste à Antoine Konan qui régnera de 1960 à 1980. Il sera le  1er  maire de la capitale politique de la Cote d’Ivoire disons, indépendante. C’est lui qui attribuera les noms d’illustres africains aux rues d’Abidjan, comme: Avenues : Victor Biaka Boda (cet opposant à Houphouët-Boigny venant de Gagnoa et dont  les restes sont  encore recherchés), Gabriel Dadie, (frère de l’autre Dadié), Reine Pokou, Ouezzin Coulibaly boulevards : Jean Delafosse, Gbon Coulibaly, Nana Yamoussou ou encore Mamadou Konate.

Lui, il sera remplacé  par Emmanuel Dioulo de 1980 à 1985: 1er maire de  la ville d’Abidjan élu qui se distinguera en proposant le transfert de la capitale politique et administrative à Yamoussoukro, politique encore non concrète en 2018. Le dernier maire de la ville d’Abidjan, est Ernest N’koumo Mobio de 1985 à 2001 pour devenir District avec Pierre Djedji Amondji de 2001 à 2011, comme premier gouverneur et à ce  jour sous les commandes pures de Beugre Mambé, lui, il a rang aussi de  ministre.

Fabrice Sawegnon, dans ce grand rêve de souvenirs dans  les bras de Séa honoré se contentera du fauteuil de Maire du Plateau avec le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. C’est choix de son président Alassane Ouattara, lors des municipales prochaines, sans commentaires !

Pour Fabrice Sawegnon, c’est ‘‘le travail fait depuis 3 ans sur le terrain qui a payé’’ et encore ‘‘Arrêtez  (maintenant ?) d’insulter l’ex-maire Akossi Bendjo ou tout autre candidat’’, lâchera-t-il conforté, par le haut soutien du couple présidentiel qui paraît-il ne perd jamais ! Le PDCI de Konan  Bédié est averti en ce qui concerne Plateau!

Ben, avec un certain Jean-Claude Delafosse, de nationalité française ministre sous Houphouët-Boigny, la ville d’Abidjan s’est dotée de   plusieurs hôtels de renoms tels que le Golf, le Novotel, le Tiama, le Hilton, Ibis Plateau et Marcory pour bien se reposer. Sawegnon est attendu pour ce qu’il fera du Plateau bien visible depuis la haut de la cathédrale Saint-Paul, mais aussi des tours administratifs avec ses ascenseurs perturbateurs parfois! Mais Plateau aussi juste perturbée par son Palais de Justice parfois perturbé un peu par le déni du Droit sous l’influence de l’Exécutif, pourtant bien séparé, dit-on dans  les démocraties ! Mais ce n’est pas là que Sawegnon est attendu ! C’est bin ailleurs…

HERVE  MAKRE

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com