A la uneActivité gouvernementaleActualitéAfrique de l'OuestPetites AnnoncesPolitiqueSociétéUrgences

TRAITÉ D’AMITIÉ ET DE COOPÉRATION : L’ADMINISTRATION PUBLIQUE BURKINABÉ A L’ECOLE  IVOIRIENNE

ABIDJAN ET OUAGA, TOUJOURS, ACTIVES DANS LA CONSOLIDATION DE LIENS

ET Dans le cadre de la septième conférence du sommet des Chefs d’Etats du Traité d’Amitié et de Coopération(TAC), qui s’est tenue du 23 au 27 Juillet dernier à Yamoussoukro et qui prévoyait une matrice d’actions dans le domaine de la modernisation de l’Administration Publique, une mission de travail envisagée par la partie Burkinabé s’est tenue ce Mardi 24 Octobre 2018 à la salle des conférences du Ministère de la Fonction Publique sis à Abidjan, Plateau.

Cette rencontre qui vise à promouvoir les échanges sud-sud et à enrichir des expériences réussies ainsi que des bonnes pratiques en cours en Côte d’Ivoire, a enregistré les participations des Directeurs de Cabinet des ministères en charge de la Fonction Publique ivoirienne et burkinabè. Les centres d’intérêts de cette rencontre se sont portés essentiellement sur l’expérience de la République de Côte d’Ivoire en matière de la dématérialisation des procédures administratives et des services publics, de la mise en ligne des services publics, de la stratégie de gestion des plaintes des usagers des services publiques et de management de la qualité des services publics.

A ce titre, Monsieur Oka Séraphin, Directeur de Cabinet du Ministère de la Fonction Publique ivoirienne a indiqué, que les diverses reformes et stratégies de modernisation effectuées au sein de l’Administration Publique de Côte d’Ivoire sont à saluer. Car, elles lui permettent d’être capable de soutenir durablement ses actions de développement tant au plan économique que social.  Notamment, la mise en place du Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat(SIGFAE), qui est une plateforme informatique qui gère la carrière des fonctionnaires et Agents de l’Etat depuis le recrutement jusqu’à leur départ à la retraite. Ses missions, sont d’assurer la crédibilité du recrutement, maitriser les effectifs et la masse salariale et assurer la célérité dans le traitement des dossiers. Ce système a permis d’obtention de deux prix. A savoir, le prix d’excellence de la meilleure administration publique ivoirienne en 2015 et le prix panafricain du service publique attribué par le CAFRAD en 2016 au Maroc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Monsieur Jean Marie SOMPOUGDOU, Directeur de Cabinet du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale du Burkina Faso, a exprimé son satisfécit, quant aux nouvelles réformes qui redorent davantage le blason de l’Administration Publique Ivoirienne. Selon lui, l’expérience ivoirienne est un modèle à suivre dans la mesure où, la Cote d’Ivoire et le Burkina Faso, sont deux pays qui ont les mêmes réalités sociales et politiques. Il se réjouit donc cette initiative et promet partager cette expérience avec ses compatriotes.

   David Gogbé

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com