Chantages et fraudes: Les résultats provisoires  pour le PDCI-RDA

A

Daoukro, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié (HKB), a tout d’abord félicité ses élus ce 26 octobre dans son fief de Daoukro dans le centre du pays, dont les victoires aux élections municipales et régionales du 13 octobre dernier prouvent que sa formation politique « se porte bien ». Les élections locales ont vu la victoire du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir, qui a remporté 92 mairies et 18 régions contre 50 communes et six régions pour le PDCI. Ces élections avaient une valeur de test pour l’ancien parti unique rongé par les divisions internes et qui, pour la première fois depuis 2010, se posait en adversaire de la coalition au pouvoir. Cette rencontre avait donc pour but de galvaniser les troupes à deux ans de la présidentielle mais aussi à les garder dans le rang. Mais l’annonce des résultats a été source de tensions.

En ce qui concerne les Mairies : 50 communes sur 105 candidatures (47,6%) contre 41 communes gagnées en 2013 sur 128 candidats (32%) soit une progression de 15 points.

GUIKAHUE ET BEDIE TRAVAILLENTL’analyse approfondie des résultats montre d’une part, que le PDCI a gagné dans sept (7) communes préalablement détenues par RDR. Ce sont : Tortiya, Aboisso, Duekoue, Alepe, Adzope, Dabou, et Oumé. Les candidats de sept (7) communes PDCI-RDA ont changé au dernier moment pour compétir en RHDP, Parti unifié. Ces décisions tardives et surprenantes n’ont pas permis au Parti de procéder à de nouvelles désignations. II s’agit de : Dimbokro, Tiebissou, Treichville, Mafere, Sifie, Djekanou et Attiegouakro. Les victoires dans trois (3) communes sont confisquées par le Pouvoir. Ce sont: Grand-Bassam, Port-Bouët et Koumassi. Ces dossiers ont fait l’objet de recours. D’autre part, au niveau des Régions, le Parti a gagné six (6) régions pour dix-sept candidatures (35%) contre quatre (4) régions pour douze (12) candidatures en 2013(33%).

Les victoires dans quatre (4) circonscriptions  ont été également confisquées. Ce sont: le Gontougo, l’Indenié-Djuablin, le Moronou et le Loh-Djibouoa. Les recours ont été également engagés pour ces circonscriptions. Au total, au regard des résultats provisoires proclamés par la CEI, le PDCI-RDA a gagné dans cinquante (50) communes et six (6) Régions, sans tenir compte des deux (2) élus PDCI-RHDP, aux régionales. En ce qui concerne le ralliement des élus indépendants, les Présidents des Régions du N’ZI et de la Marahoué ont donné leur victoire au Parti. Les pourparlers ont été également engagés avec des élus indépendants aux municipales. Pour l’heure, les élus de Beoumi, Botro, Sikensi et  Affery ont attribué leur victoire au PDCI RDA.

En Côte d’Ivoire, deux semaines après les élections municipales et régionales du 13 octobre, Henri Konan Bédié a reçu donc  les élus du Parti démocratique du Côte d’Ivoire (PDCI). A couteaux tirés depuis leur divorce, le PDCI et le RHDP, le parti présidentiel, ont dénoncé des fraudes. Une centaine de recours ont été déposés devant la Cour suprême. A Daoukro, Henri Konan Bédié a appelé les élus à ne pas céder aux « manipulations ».

Avec autre presse

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.