DR GUIBESSONGUI ANNONCE LE CARNAVAL KAHA LEDEBATIVOIRIEN.NET

AUX SOURCES DE  LA RICHESSE TOURISTIQUE DU PEUPLE TAGBANA AVEC LE CARNAVAL KAHA DE NIAKARA

Le commissaire général du  ‘‘Carnaval Kaha’’, le député Dr Guibessongui Severin, a officiellement annoncé, mardi 6 novembre 2018 à Abidjan, les festivités de la 2ème édition dudit carnaval, du 15 au 18 novembre dans  la commune de NIAKARA. C’est au nord de la Côte d’Ivoire, regorgeant des sites touristiques encore non explorés.

Entouré de chefs traditionnels, coutumiers et cadres des départements de Niakara et de Katiola, dont  le professeur Touré, président du comité scientifique, le Commissaire général du Carnaval Kaha dans  une ambiance festive plante le décor de ce qui attend les festivaliers: «Après avoir été à la découverte des richesses culturelles, à la 1ère édition de 2017 ‘‘venons célébrer la culture Tagbana’’. Tel est  le thème de cette édition 2018. La culture

Tagbana est riche et variée. Ce carnaval initié sera  l’union d’un peuple autour de sa culture», explique-t-il et d’ajouter : «Instruits  de  l’expérience de  la 1ère édition qui a été une réussite totale, nous indiquons que cette 2ème édition du Carnaval Kaha de Niakara constituera une véritable plateforme de retrouvailles pour booster le développement social, économique et culturel de l’immense zone géographique Tagbana,  immensément  riche  culturellement».

Ce sont donc les populations venant des sous-préfectures de Niakara, Arikokaha, Tortiya, Tafiré, Nédiékaha, Badikaha, katiola,, Fronan et Timbé ; mais aussi des  milliers de visiteurs  qui seront accueillis dans le stade Nalo Bamba et au Foyer municipal de Niakara. Trois jours durant, le ‘‘village du carnaval’’ ou encore CARNAVAL KAHA, mettra en lumière, la culture artisanale, artistique et proverbiale du peuple Tagbana. Egalement, les secteurs de  la santé (vaccination contre le méningite et dépistage du diabète), de la mode, du tourisme avec des visites des sites historiques inédits seront au menu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une table ronde sur la mutualité et le développement faisant l’état des lieux et perspectives suivie de projection sur lesatouts touristiques du peuple Tagbana sera servi aux visiteurs. Le sport, la culture gastronomique, le concours miss Carnaval Kaha et le bal masqué porteront haut le baromètre festif du carnaval. Le dernier jour, le 15 novembre donnera lieu à la grande cérémonie de clôture avec une gigantesque prestation de masques traditionnels, des remises de récompenses ; le tout suivi d’un défilé de char au son de  la fanfare à travers la ville de Niakara.

Pour le commissaire général du ‘‘Carnaval Kaha’’, Dr Guibessongui Sévérin, avec un budget de 55 millions FCFA, la culture Tagbana fera sa marche et ira à la conquête de la culture mondiale. Un partenariat avec des carnavals sœurs, tels que : Rio, Nice ou Bouaké sont envisagés pour l’enrichissement du ‘’Carnaval Kaha’’. Ce sont  des milliers de visiteurs qui seront servis à la culture et à la richesse touristique du peuple Tagbana. C’est dans le nord de la Côte d’Ivoire qui vibre déjà aux couleurs de son Carnaval Kaha.

HERVE MAKRE

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.