laboratoire national CI LEDEBATIVOIRIEN.NET

LANADA EST LABORATOIRE DE RÉFÉRENCE AU SERVICE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN COTE D’IVOIRE

 

Crée en 1991, LANADA est le laboratoire national d’appui au développement agricole, structure sous tutelle du ministère de l’agriculture et du développement rural. Il a pour mission essentielle d’apporter un appui technique aux structures de production, de transformation agricole et même de mise en place d’itinéraires techniques de productions agricoles. Dans ce sens, LANADA met à la disposition des autorités compétentes en matière de sécurité sanitaire  des aliments, des données qui permettent de faire la certification, d’établir les autorisations de consommation et d’indiquer que les aliments sont sains et peuvent être consommés par les populations sans risque pour leur santé.

Dirigé depuis fin 2013 par le professeur Ardjouman Dembélé , ce laboratoire dispose de cinq unités techniques à savoir : Le laboratoire central d’hygiène et d’agro-industrie situé en zone portuaire de Treichville s’occupe de tout ce qui est denrée d’origine animale que ce soit les thons, les conserves, les tomates, les œufs, le lait et tous les produits carnés qui entrent en côte d’ivoire. Le laboratoire d’Agrochimie et d’écotoxicologie spécialisé en matière de contaminants tels que les pesticides, les résidus de pesticides, les mycotoxines produits par des champignons  ayant des substances considérées comme des métaboliques secondaires néfastes pour la santé. Le laboratoire central vétérinaire de Bingerville qui s’occupe de tout ce qui est maladie animale tels que les volailles, les poissons, bovins etc. et est chargé de la confirmation des résultats de tout diagnostic.

Il y a également les deux laboratoires régionaux de Bouaké et de Korhogo détruis pendant la crise, mais sont en train être réhabilités. Le LANADA ayant perdu la plupart de son matériel pendant la crise a su relever certains défis grâce à la volonté  et à l’expérience de son directeur général, mais aussi grâce à l’appui de l’union Européen. A titre d’exemple, quand il y a eu la contamination du cacao ivoirien, LANADA a pu gérer la situation dans toutes  les zones de production avec ses associés de recherche pour prouver que le cacao ivoirien est toujours de bonne qualité et qu’il n’était  pas plus contaminé que le vin ou le blé produit en Europe. Ce qui a fait reculer l’union Européenne  sinon la côte d’ivoire perdait plus 200 milliards de FCFA. Le LANADA est actif en matière de recherche et  de contrôle des normes. Il a produit des résultats pour des filières comme le cacao, le café, le cola. Ce qui a permis à notre pays de garder sa part sur le marché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LANADA, laboratoire de référence reçoit des échantillons de l’extérieur notamment du Mali, du  Burkina Faso, du Sénégal, du Niger et du Tchad. Pour son expertise reconnue, le professeur Ardjouman Dembélé, premier responsable du laboratoire vient de siéger pendant 4 ans au comité exécutif du Codex Alimentarius  à Genève en suisse  où en cette qualité, il a régulièrement défendu la position des pays africains. Au regard de ses travaux, LANADA qui est à la recherche de l’accréditation  Iso 17025 glane déjà des prix. Son directeur général a reçu le prix du meilleur gestionnaire de laboratoire en 2017, le prix du meilleur laboratoire agricole de l’union économique et monétaire ouest  africaine (UEMOA) et tout récemment le prix panafricain des leaders (Padel) 2018 du meilleur promoteur  de la recherche et agrochimie en Afrique. Ces distinctions sont pour le professeur Ardjouman Dembélé un challenge pour redoubler d’efforts afin de gagner les défis futurs tout tant demandant à l’Etat de doter sa structure de moyens conséquents  pour les besoins de la recherche.

FORD RAYMOND GUEI

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.