LA MER OU L’OUVERTURE AU MONDE

 « La cote d’ivoire et la mer » est le titre de l’œuvre que vient de dédicacer Jean Tapé Bidi, professeur titulaire de géographie à l’institut de géographie tropicale (IGT) à l’UFR des sciences de l’homme et de la société (SHS) de l’université Felix-Houphouët Boigny de cocody. L’amphithéâtre A du district de l’UFHB de cocody a servi de cadre hier vendredi 23 novembre 2018 à la dédicace de l’œuvre « La cote d’ivoire et la mer » qui se divise en deux tomes à savoir : l’ouverture sur le monde et le port et politique maritime nationale.

L’auteur dans son œuvre nous amène dans le flux et reflux de l’océan. La mer, cette vaste étendue d’eau avec d’immenses potentialités et d’insondables mystères  a fortement contribué au développement et social de la Côte d’Ivoire. La présentation de cette œuvre hautement scientifique a réuni autour du professeur Jean Tapé Bidi plusieurs personnalités universitaires, administratives, parents et amis. Prenant  parole, le prof Affian Kouadio, vice-président de l’université chargé de la pédagogie a félicité  son collègue pour la qualité de son œuvre  quand on sait que 50% de la population mondiale vit au bord du littoral et a émis le souhait que les apprenants de l’institut de géographie  puissent puiser au maximum les trésors qui s’y trouvent. A  sa suite, c’est Dr Dosso Mamadou représentant le Dr Albert Mabri Toikeuse qui a traduit les félicitations du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à l’auteur pour cette œuvre gigantesque qu’il met à la disposition de la communauté universitaire et également à la société ivoirienne.

Quant au colonel major Tanoh Koffi Bertin, directeur générale des affaires maritimes et portuaires, il a livré  le message de Amadou Koné , Ministre des transports au prof Jean Tapé Bidi pour l’immensité du travail retraçant 25 ans de recherche qui sera sans nul doute une grande boussole pour les générations futures. Le représentant du ministre des transports a conclu par un vibrant hommage à l’Almiral Mohamed Lamine Fadiga, le préfacier pour sa remarquable contribution. La parole est ensuite revenue au ministre  Mohamed Lamine Fadiga, pour expliquer le flux et le reflux de l’océan. Le premier officier de la marine ivoirienne a dit que le professeur Jean Tapé Bidi a produit un ouvrage pour le fait  entrer dans la ligné des grands géographes. Ce livre de l’histoire géographique fait la rétrospective de la vision qu’a eue très tôt le président Felix Houphouët-Boigny concernant les richesses que la cote d’ivoire pouvait tirer de la mer. Le père fondateur savait déjà au début de notre indépendance que l’océan pouvait apporter beaucoup à notre pays.

C’est pourquoi, il a mis les bouchées doubles pour la protection de nos côtes à cause du choc pétrolier dans les années 70. Devant la force des puissances internationales, le président FHB a réuni autour de lui en 1975  tous les chefs d’Etats africains concernés afin de faire bloc contre la position  unilatéraliste presque dictatoriale qu’elles avaient prises. Concernant le récent litige maritime entre notre pays et le Ghana, l’ex ministre de la marine a déploré que la délégation ivoirienne a  manqué d’arguments lors des discussions devant les instances internationales parce qu’elle n’était pas assez étoffée. La Cote d’Ivoire a des compétences dans ce domaine et il faut les mettre en évidence. L’éminent préfacier a conclu  en demandant à toute la communauté universitaire de faire sienne cette œuvre d’une rare originalité.

 FORD RAYMOND GUEI

© 2018, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.