A la uneActivité gouvernementaleActualitéCategory 1ChroniqueCôte d'IvoireElection 2015Les Debats de MakréPetites AnnoncesPolitiquePolitiquesUrgences

COTE D’IVOIRE: «IL EST TEMPS D’AIDER LES AUTOCHTONES DU NORD DONT SORO GUILLAUME, EN DANGER», LE CNP  

cnp et soro LEDEBATIVOIRIEN.NET

Pour le Congrès National Populaire-Cnp, Gnamantêh Nanankoua,  qui se présente comme candidat éligible à la présidentielle 2015, mais recalé pour sa défense des Autochtones a décidé de plancher sur la situation de certains de ses compatriotes  qu’il estime être en danger sur leur  sol. «Notre Combat, l’Unité des Autochtones du Sud, de l’Est, du Centre, de l’Ouest et du Nord de la Côte d’Ivoire», clame le leader du CNP. Dans une déclaration du 20 janvier 2019, dont la rédaction de ledebativoirien a eu copie, il parle d’une menace qui planerait sur une frange des populations du Nord de la Côte d’Ivoire.

Aux frères et sœurs du Nord ivoirien !

Le Congrès national populaire (Cnp) s’adresse aujourd’hui, particulièrement à nos parents, moins jeunes et jeunes, hommes et femmes du Nord ivoirien qui, aveuglés et bernés par des envahisseurs jaloux à travers le poison de la Charte du Nord N°1 et N°2 en 2002 se sont séparés de leurs frères du Centre, de l’Est, du Sud et de l’Ouest. En octobre 2015, à l’élection présidentielle à laquelle le leader de cette formation politique, Gnamantêh Nanankoua, a pris part régulièrement, ce qui n’était pas le cas de certains candidats qui ne se sont pas présentés à la Pisam devant les professeurs de médecine assermentés, le parti autochtoniste de Côte d’Ivoire entendait édifier les uns et les autres sur deux problèmes-clé du pays. Voyant les choses venir, les ressources lui ont été privées ainsi que les médias d’Etat.

Aujourd’hui que ces problèmes sont plus que d’actualité, le CNP voudrait y revenir, à savoir, la Terre, l’Autochtonicité ou autochtonie et l’Etat civil. Terre et Autochtonicité sont liées. Tout être est autochtone de quelque part. Tous ceux que le colon blanc a trouvés sur cette portion qu’il a baptisée Côte d’Ivoire sont des Autochtones ivoiriens. Et il en y a au Nord de la Côte d’Ivoire. D’où vient-il que du jour au lendemain ceux de la partie nord deviennent-ils des non autochtones ?

cnp et soro LEDEBATIVOIRIEN.NETIl y a des Autochtones au Nord de la Côte d’Ivoire. Soro Kigbafori Guillaume qui, berné, a écrit «Pourquoi je suis devenu rebelle» doit se mordre le doigt. Aujourd’hui, il est pourchassé comme un pestiféré. La raison principale, c’est qu’il est un Autochtone. Hélas avec leur complicité des «kaha», les «barakoros» de la Charte du Nord se sont attaqués à leur pan important, assurément le plus important, l’Etat civil.

Aujourd’hui, que se passe-t-il chez nous, gens du Nord ? Vous baissez la tête. C’est dire que le Congrès national populaire (Cnp) de Nanankoua Gnamantêh a eu tort d’avoir eu raison trop tôt ! Il est temps, grand temps d’aider les Autochtones du Nord dont Soro Guillaume, en danger, à libérer la partie septentrionale de la Côte d’Ivoire. Une question de survie ! Quand une nation est en danger comme la Côte d’Ivoire, elle fait appel à ses fils purs et durs, à savoir, les Autochtones !

Fait à Morokro-village,

le dimanche 20 janvier 2019

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com