VICTIMES DES CRISES IVOIRIENNES LEDEBATIVOIRIEN.NET

QUE RECHERCHE CET ACTIVISTE? 

Des associations de victimes des différentes crises ivoiriennes sont montées au créneau, samedi 9 février 2019 pour dénoncer les agissements de monsieur Diaby Issiaka, qui se proclame président du Collectif des Victimes de Cote d’Ivoire. Lequel, depuis quelques semaines accuse Madame Mariatou Koné, Ministre en charge de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, d’utiliser l’argent des victimes comme un fonds de commerce pour se faire de l’argent. 

Difficile de savoir ce qu’il se passe sous le crane de Diaby Issiaka. Mais réunis au sein de la Plateforme des Associations de Victimes de Cote d’Ivoire(PAVCI) et de l’Association des Victimes du Grand Ouest(AVGO), les victimes dans leur ensemble ont exprimé leur désarroi, face aux allégations mensongères de Monsieur Diaby Issiaka à l’endroit de la Ministre Mariatou Koné. Outre ces association, le commun des ivoiriens et autres observateurs s’interrogent sur les motivations réelles de  cette soudaine accusation de Diaby Isiaka quasi méconnu des instances nationales qu’internationales qui s’intéressent au dossiers des victimes des crises  ivoiriennes.

Très remontées alors, dans une déclaration conjointe de la PAVCI et de l’AVGO, par la voix de monsieur Bruce Touohouli, Président de la première organisation citée, a indiqué ne point se reconnaître dans les manigances de Diaby Issiaka, dont le seul but est de jeter le discrédit sur le processus d’indemnisation. Il a rappelé à l’opinion nationale et internationale, que le processus d’indemnisation, entamée en août 2015, sous la direction de la Ministre Mariatou Koné, à l’époque Directrice Générale du Programme National de Cohésion Sociale(PNCS), n’a jamais connu d’arrêt. A ce jour, indiquent ces associations, l’indemnisation des victimes se poursuit sur l’ensemble du territoire, selon les modalités fixées, suite à un atelier tenu les 27, 28, et 29 septembre 2015 à Yamoussoukro.

Que cachent donc les agissements de Monsieur Diaby Issiaka et qui sont ses soutiens politiques ? S’interroge-t-il.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour lui, les victimes des crises ont beaucoup souffert pour qu’à nouveau elles se fassent manipuler par un individu dont l’objectif principal est de voir perdurer la crise afin de se remplir les poches : «Nous profitons de cette tribune pour interpeller nos autorités sur les intentions obscures de Monsieur Diaby, qui vraisemblablement n’augurent rien de bon, vu le climat politique actuel. Les victimes de Cote d’Ivoire ne sont pas la propriété exclusive de Monsieur Diaby Issiaka. La PAVCI et l’AVGO le tiendront pour responsable et si possible intenteront une action en justice, si ses agissements stoppaient l’indemnisation» A-t-il averti.

A l’en croire, les efforts de la ministre Mariatou Koné à l’endroit des victimes sont plutôt à saluer. C’est pourquoi il invite les responsables d’associations à employer le bon ton. Par ailleurs le Président de la PAVCI a annoncé pour le 15 mars prochain à Duékoué, une cérémonie d’hommage au Chef de l’Etat ivoirien, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, pour ses bienfaits envers les victimes des crises ivoiriennes.

    DAVID GOGBE

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.