A la uneActivité gouvernementaleActualitéCôte d'IvoireElection 2015Les Debats de MakréPetites AnnoncesPolitiquePolitiquesSociétéUrgences

CRISE A L’ECOLE IVOIRIENNE :LE COMPROMIS GOUVERNEMENT ET GRÉVISTES QUI DIVISE  LES ENSEIGNANTS GRÉVISTES

Après plusieurs jours d’arrêt des cours dans  les établissements  publics de Côte d’Ivoire et plusieurs jours de discussions entre le gouvernement  et les enseignants grévistes, une issue semble avoir été trouvée dans  la crise qui oppose les deux parties. Mais  un compromis qui ne fait pas  bonne réception dans  le corps enseignant. Certains estiment qu’ils ‘’n’ont rien’’ obtenu du gouvernement, quand d’autres pensent  qu’il est temps de reprendre la route du travail  dans la discussion. Quand l’ISSEPCI le principal négociateur avec le ministère de l’Education nationale ivoirien annonce la reprise des cours dès ce lundi 4 mars 2019  donne un mot d’ordre suspension de la grève  pour un mois ne fait pas l’unanimité. Ici sa  Déclaration qui n’éclaire pas  plus qu’elle laisse dubitatif !

« Nous venons de finir l’Assemblée Générale extraordinaire de l’ISEPPCI, le Samedi 2 Mars 2019. Au cours de cette Assemblée Générale, nous avons expliqué à nos camarades que la primature s’est saisir de nos dossiers et nous promet un cadre de discussion productif avec la présence de tous les ministères techniques afin que des décisions soient prises séance tenante, contrairement aux premières discussions ou il n’y avait pas de décideur. Mieux nous leur avons dit que le gouvernement s’est engagé à gérer les effets collatéraux de la crise avec nos camarades blessés, ceux qui sont en fuite, comme ceux dont les motos ont été incendiées, sans oublier les intimidations et autres menaces dont les enseignants sont victime de la part de certains responsables administratifs ou politiques. Face à ces engagements, le gouvernement nous demande en retour que nous suspendions notre mot d’ordre de grève pour que dans un climat apaisé nous puissions aller aux discussions.

Malheureusement, l’Assemblée Générale a trouvé ces conditions insuffisantes. Elle a proposé que nous ayons un chronogramme précis de discussions, avec la satisfaction tout au moins de deux (2) revendications. Apres des débats houleux, la direction de l’ISEPPCI tranche : le mot d’ordre de grevé sera levé dès que nous obtiendrons le chronogramme de discussion. Nous venons donc de recevoir le chronogramme de la part du gouvernement ce Dimanche 03 Mars 2019 à 15h.

Dès lors, je voudrais inviter tous nos militants, tous les enseignants du préscolaire et du primaire à l’apaisement et au calme et à bien vouloir accepter la reprise des négociations. Cette reprise de négociation appelle de la part de tous les acteurs une totale sérénité. C’est pourquoi, au nom des organisations membres de l’ISEPPCI, nous suspendons le mot d’ordre de grève ce Dimanche 03 Mars 2019 pour une période d’un mois. Ainsi, le Vendredi 05 Avril 2019, une Assemblée Générale sera organisée à l’effet de faire le bilan des négociations et dégager les perspectives.

J’invite donc tous les enseignantes et enseignants du préscolaire et primaire à la reprise du travail, le Lundi 04 Mars 2019 à 07h 30 mm sur toute l’étendue du territoire national.

Pour terminer, l’ISEPPCI voudrait demander à Son Excellence Monsieur le Président de la République et son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du gouvernement d’envoyer un signal fort aux enseignant du préscolaire et du primaire dans le traitement de nos différentes revendications afin que cette crise puisse trouver des solutions durables.

Pour l’ISEPPCI

Le Porte-Parole

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com