A la uneActivité gouvernementaleActualitéCôte d'IvoireElection 2015PolitiquePolitiquesSociétéUrgences

SCANDALE À LA MAIRIE D’AGBOVILLE : LE MAIRE ET SES ADJOINTS IMPLIQUÉS DANS UNE AFFAIRE DE VENTE DE TERRAINS ILLICITES

Ils sont au nombre d’une centaine de plaignants réunis au sein d’un collectif de personnes ayant acquis un lopin de terre avec la Mairie d’Agboville sans que lesdits lots ne leur soient rétrocédés.

Ces personnes avec à leur tête un opérateur économique  répondant au nom de Touré Yacouba  et agissant pour le compte du collectif des plaignants nous a fait parvenir une note dans laquelle ils se disent esseulés face à la longue attente de l’attribution de leurs terrains acquis auprès de la Mairie d’ Agboville et qui dure depuis 2016. Expliquant leur désarroi, ils disent ceci :

«Nous sommes fatigués des promesses non tenues du maire et de ses adjoints qui nous ont vendus des terrains déjà occupés ou cédés par eux même à des tiers. C’est une anarque à grande échelle qui a eu pour victimes plusieurs d’ entre nous. Nous sommes une quarantaine d’enseignants qui ne savent plus à quel saint se vouer»,  a fait mention ladite note. La même note poursuit pour dire que  des courriers de plaintes ont été  adressés au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et à celui de la Construction et de l’Urbanisme ainsi qu’aux autorités préfectorales d’Agboville  pour dénoncer cette  supercherie du Maire. Toujours selon la note ce sont des terrains qui ont été achetés entre 2015 et 2017 pour une valeur allant de 1 million à 3 millions de francs CFA.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le préjudice avoisinerait donc les 200 millions de francs CFA. Tous ces pères et mères de familles dans le désarroi n’espèrent qu’en une solution de l’état pour que réparation du préjudice soit faite. Il est bon de noter que tout le collectif des plaignants a fait aussi parvenir la liste de toutes les personnes  concernées avec les reçus de paiements des lots acquis. Pour vérifier les informations en notre possession, nous avons approché un des adjoints au maire en la personne de M. Béou qui n’a pas nié les faits, mais s’est dit plutôt préoccupé par une solution à l’amiable de cette affaire qui défraie la chronique à Agboville. Et si l’on n’y  prend garde risque de mettre à mal la cohésion sociale dans la capitale de l’Agnéby-Tiassa. C’est une affaire donc à suivre.

FORD RAYMOND GUEI

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com