A la uneActivité gouvernementaleActualitéCôte d'IvoireEconomiePetites AnnoncesPolitiquePolitiquesSociétéUrgences

COTE D’IVOIRE-AUTONOMISATION DE LA FEMME : MARIATOU KONE DOTE  GBON D’UNE IFEF ET DE BLOCS MARAÎCHERS

LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ EN COTE D’IVOIRE

Onze  mois après la pose de la première pierre, l’Institution de Formation et d’Éducation de la  Femme (IFEF) de la commune de Gbon est totalement achevé et équipé, prêt à accueillir ses premières auditrices.Outre l’IFEF, les femmes de cette localité qui exercent dans l’agriculturebénéficient   de blocs maraîchers en système d’irrigation.

La Ministre Mariatou Koné, qui est à l’initiative de ces deux projets,a procédé le samedi 16 mars à leur inauguration officielle en présence de  ses collègues Kandia Camara et Koné Bruno. Sollicitéeen début d’année 2018, par la Ministre Kandia Camara en vue de doter Gbon d’une IFEF,  le Professeur Mariatou Koné, avait répondu favorablement. Joignant l’acte à la parole, elle a  aussitôt  procédé le 15 avril 2018 à la pose de la première pierre cette  institution et engagé les procédures pour l’obtention  des blocs maraîchers.

D’un cout  total de  52 millions, ces deux projets ont été entièrement financés par le Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la lutte contre la pauvreté à travers le fonds national de Solidarité. Selon le Professeur Mariatou Koné, 3 femmes sur 4 du milieu rural vivent encore en dessous du seuil de pauvreté. D’où la mise en œuvre de ces projets afin  de leur offrir les conditions de leur autonomisation. « Avec ce projet, les filles et les femmes de Gbon pourront apprendre la couture, la pâtisserie et la broderie etc. Apres trois années de formation, les apprenantes pourront s’installer à leur propre compte. « Celles qui ne savent ni lire ni écrire bénéficieront de cours d’alphabétisation  » a soutenu la Ministre.

Cette action de développement qui s’inscrit dans le cadre du programme social du Gouvernement a fortement été applaudi par les femmes de Gbon avec à leur têtela Ministre Kandia Camara, par ailleurs cadre de Gbon. «Je voudrais dire merci au professeur Mariatou Koné qui par cet acte, met en œuvre la politique sociale du Président de la République son Excellence Alassane Ouattara. Ces deux projets permettront aux femmes de notre cité de se former, de mener des activités génératrices de revenus pour assurer leur autonomie financière et aider leurs enfants et leurs époux » s’est-elle félicitée.

DG

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com