A la uneActivité gouvernementaleActualitéArt & CultureCôte d'IvoirePolitiquePolitiquesSociété

ABIDJAN-GUY AMATCHIA, (THE GOOD SAMARITAN) : «AMENER LES FEMMES A COMPRENDRE QUE ‘‘JE PEUX ALLER DE ZERO ET VENIR EN HEROS’’

« Il n’y a pas plus grand amour que de se sacrifier pour son prochain. Portons secours aux femmes et enfants en difficulté »

Le fondateur de l’ONG The Good Samaritan, Guy Amatchia, analyste médical a invité les ivoiriens à porter secours aux personnes en difficulté. Message adressé dans une interview accordée à FemmeInfos le 16 mars 2019, lors du lancement de ses activités qui a été consacré aux femmes qui apprennent à lire et à écrire en les encourageant à ne pas baisser les bras.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

MONSIEUR AMATCHIA, PARLEZ-NOUS DE L’ONG ?

L’ONG a été créée, le 16 mai 2016. Elle a été créée pour supporter des personnes qu’on qualifie, de personne à haut risque, c’est-à-dire les femmes, les jeunes filles et les enfants. Ces personnes n’ont pas une dépendance totale. Et donc vous savez que dans nos sociétés africaines, les femmes et jeunes filles subissent les abus des hommes. L’ONG a donc été créée pour leur apporter de l’assistance tant dans la l’alphabétisation, la formation professionnelle, les encourager, les aider à avoir leur autonomie et se retrouver entre elles pour leur inculquer le vivre ensemble, un climat socio-culturel en leur apportant le sourire.

QUELLE MISSION AVEZ-VOUS ASSIGNE A VOTRE ONG ?

La mission est de montrer aux conjoints de ces femmes que le fait de reprendre les bancs n’est pas une mauvaise chose mais une sorte de valorisation et de repositionnement de la femme dans nos sociétés ou à l’échelle mondiale. Longtemps marginaliser, nous voulons montrer que les femmes sont capables de tout et on leur mot à dire. Car la bible même nous enseigne que la femme est l’aide de l’homme pas son esclave. Il est grand temps pour elle de dire non et la seule manière de le faire c’est de reprendre le chemin de l’école.

QUELLES SONT LES ACTIONS QUE VOTRE ASSOCIATION A DÉJÀ MENÉES ?

Nous avons commencé par apprendre aux femmes à lire et à écrire car être analphabète c’est un mal pour la société, je dirai que c’est une gangrène. Également l’activité de récompense de ce jour avec la récompense des élèves femmes pour les encourager à continuer.

QUELS TYPES D’ACTIVITES AVEZ-VOUS PRÉVU EN CETTE ANNÉE 2019 ?

Je suis du corps médical alors en cette année nous allons initier des dépistages du col de l’utérus, du sein etc. Et plusieurs projets sont en cours ; donc beaucoup reste à venir.

QUEL OBJECTIF VOULEZ-VOUS ATTEINDRE JUSQU’EN FIN D’ANNEE ?

L’objectif premier est d’amener la femme à avoir une place dans la société africaine. Ensuite d’amener les femmes à comprendre que je peux aller de zéro et venir en héros avec l’aide de Dieu. C’est pourquoi le nom de l’ONG The Good Samaritan comme l’histoire du bon samaritain dans le livre de Luc au 10 verset 25 à 30, dans  la Bible.

AVEZ-VOUS DES PARTENAIRES ?

Nous n’avons pas de partenaire a proprement dit. Donc nous lançons un appel aux associations, ONG, aux entreprises, aux particuliers à nous prêter main forte car ce n’est pas du tout facile. Nous sommes une équipe qui voudrait aider les femmes à être meilleur.

Ong The Good Samaritain ET LE FONDATEUR

QUELLE EST LA PLACE POUR LES FEMMES QUI SONT DANS LES ZONES RECULEES ? QUELLES ACTIONS AVEZ-VOUS PREVUES POUR LEUR APPORTER SOUTIEN ?

L’activité de ce jour était le lancement des activités de l’ONG. Et nous croyons qu’avec les médias qui étaient présents aujourd’hui relayeront les informations déjà. Ensuite nous allons aller vers les zones reculées car on ne peut pas demander aux femmes rurales de se déplacer pour leur porter assistance afin qu’elles en bénéficient.

 VOULEZ-VOUS FAIRE UN APPEL AU GOUVERNEMENT, AUX ASSOCIATIONS…?

Heureux de cette question. Nous avons déjà lancé un appel aux différents ministères mais nous n’avons pas reçu de retour. Nous demandons que le gouvernement porte un regard aux différentes ONG qui bataillent pour l’autonomisation de la femme.

Aux autres associations, aux sponsors nous leur demandons de nous prêter main forte afin que les projets envisagés soient une réalité pour donner le sourire aux femmes car notre objectif c’est de porter secours aux femmes, enfants en difficultés.

Par Rebecca Traoré

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com