Activité gouvernementaleActualitéSociété

CULTURE: GRAND HOMMAGE   AU PROFESSEUR IVOIRIEN BARTHELEMY KOTCHI

L’Agneby Tiassa aux côtés du monde des arts

Décédé le 19 janvier dernier, le professeur Barthelemy Kotchi , éminent homme de  culture a eu l’hommage du monde de la culture Lundi après midi à l’institut national supérieur des Arts et de l’action culturelle(Insaac) en présence de Maurice Kouakou Bandaman , Ministre de la culture et de la francophonie. Ancien président de l’Académie des sciences et des Diasporas Africaines(ASCAD),le professeur Barthelemy Kotchi est né en 1934 dans la sous-préfecture d’Agboville. Professeur  titulaire des lettres modernes et auteur de plusieurs œuvres, il est le premier noir doyen de l’ex- prestigieuse faculté des lettres, arts et sciences humaines (flash).Dans les témoignages qui ont meublé cette cérémonie d’hommage, celui du professeur Sidibé Valy, disciple de l’illustre disparu a retenu l’attention de toute l’assemblée.

Parlant de son maitre qu’il a croisé en 1973, l’actuel directeur général de l’Ecole Normale Supérieure a fait revivre celui que la région de l’Agneby  pleure depuis le mois de Janvier. C’est justement pourquoi cette région était fortement représentée  par une délégation qui avait à sa tête Dimba N’Gou Pierre, président du conseil régional et directeur général de l’Ageroute. Celui-ci a profité pour remercier le Ministre de la culture et de la francophonie pour cette reconnaissance au digne fils qui laisse un vide dans sa région natale. Il a appelé tous les fils et les filles de l’Agneby-Tiassa à se rassembler massivement pour rendre un vibrant hommage au doyen. Il faut préciser que les obsèques débuteront le 25 Avril pour s’achever  par l’inhumation le 27 Avril à Okoudje, son village natal.

FORD RAYMOND GUEI

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com