Activité gouvernementalePolitique

RENTRÉE DU SENAT: LA CHAMBRE HAUTE DU PARLEMENT IVOIRIEN SERVIRA DE CADRE D’ECHANGE ET DE RÉFLEXION DE HAUT NIVEAU

Sénat ivoirien LEDEBATIVOIRIEN.NET

Notre Envoyé  à Yamoussoukro

CONTRIBUER A LA CONSOLIDATION ET A L’ENRACINEMENT DE LA DEMOCRATIE

L’auditorium de la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix était aux couleurs jeudi 11 avril 2019   de la rentrée solennelle du Sénat ivoirien. Avec un effectif désormais au complet, la 2ème chambre du parlement ivoirien peut maintenant légiférer et mieux jouer son rôle. En effet, suite à la nomination des 33 Sénateurs conformément à la constitution par le président de la république, cette institution vient prendre sa place dans le paysage institutionnel ivoirien.   

Prenant part à cette rentrée solennelle des 99 Sénateurs, le président de la République s’est réjoui de l’installation effective de cette institution. Justifiant la nomination des 33 nouveaux Sénateurs, il a dit ceci : «Avec ces nominations, cette institution peut fonctionner régulièrement en accomplissant les fonctions qui lui sont dévolues. » Ainsi, il  explique que le Sénat en relation avec l’assemblée Nationale a pour mission principale d’assurer une plus grande rigueur dans le travail de contrôle parlementaire de l’action du gouvernement. Il sert également de levier de développement de proximité de la Côte d’Ivoire dès lors qu’il constitue la représentation  des collectivités locales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuant son propos Alassane Ouattara a fait savoir que la chambre haute du parlement ivoirien doit servir de cadre d’échange et de réflexion de haut niveau en vue de contribuer à la consolidation et à l’enracinement la démocratie.   Pour le président de la république, la nomination de 11 Sénatrices est la traduction de sa volonté de rester conforme aux engagements pris par  le gouvernement en matière d’égalité du genre. Avant de clore ses propos, le président de la république a ajouté ceci : « vous écrivez une nouvelle page de l’histoire institutionnelle de notre pays ». C’est pourquoi il exhorte les Sénateurs à enrichir le débat parlementaire en y apportant leurs et leurs expériences.

Mais avant, le président du Sénat, Jeannot Kouadio Ahoussou a rendu un hommage mérité au chef de l’Etat pour sa présence distinguée, mais aussi pour sa clairvoyance politique. Il a reconnu que la vision et la clairvoyance politique qu’a Alassane Ouattara ainsi que son ambition  pour la Côte d’Ivoire  sont les leviers qui ont permis l’avènement effectif du Sénat dans l’univers politico-institutionnel de notre pays. S’adressant à ses collègues, l’ex-premier ministre les a appelé à œuvrer à l’amélioration du quotidien des ivoiriens à travers le renforcement de la démocratie et de l’état de droit. Continuant son propos, il a insisté sur la nécessité du strict respect des règles déontologiques qui s’imposent à chacun d’eux.

La session Sénatoriale qui s’ouvre est pleine de défis et de challenges. Jeannot Kouadio a profité de l’occasion pour appeler tous les ivoiriens à l’union et notamment les houphouëtistes en disant que  c’est ensemble, unis et réconciliés que nous ferons de  notre pays, la terre de l’espérance, de la paix et de concorde promise à l’humanité. Pour la suite, le Sénat connaitra bientôt son bureau et les différentes commissions.

    FORD RAYMOND GUEI    

   Envoyé à Yamoussoukro           

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com