Activité gouvernementaleActualitéArt & Culture

 HUIT NOUVEAUX SITES REJOIGNENT LE RÉSEAU MONDIAL DES GEOPARCS (UNESCO)            

HUIT NOUVEAUX SITES UNESCO LEDEBATIVOIRIEN.NET

Les géoparcs chinois de Jiuhuashan et Yimengshan figurent parmi les huit nouveaux sites classés géoparcs mondiaux de l’UNESCO, dévoilés ce mercredi par communiqué, qui rejoignent le Réseau mondial qui compte au total 147 sites répartis dans 41 pays. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le géoparc de Jiuhuashan, dont le nom signifie “neuf montagnes glorieuses”, se situe dans le comté de Qingyang dans la province chinoise de l’Anhui. “Quatre de ces montagnes sont surmontées de temples bouddhistes sacrés, dont certains datent du Ve siècle de notre ère. Outre leur portée religieuse, historique et culturelle, ces montagnes constituent aussi une source importante d’eau douce qui alimente le réseau fluvial du Yangtsé”, a notamment indiqué l’UNESCO. L’organisation a rappelé qu’en 2016, son paysage naturel et ses sites religieux ont attiré 9,9 millions de visiteurs, ce qui a considérablement contribué à l’économie des communautés locales.

L’autre site chinois est le géoparc de Yimengshan situé sur la côte est de la Chine, à proximité de Jinan, chef-lieu de la province du Shandong. Il abrite l’une des plus grandes mines de kimberlite diamantifère d’Asie, premier gisement de diamants primaires découvert en Chine.  En parallèle, l’extension de trois sites chinois existants a été approuvée : les géoparcs de Funiushan, Sanqingshan et Taishan.  Les autres géoparcs nouvellement classés par l’UNESCO sont : Kütralkura au Chili, Imbabura en Equateur, Colca y Volcanes de Andagua au Pérou, Trollfjell en Norvège, l’archipel de Vis en Croatie et les montagnes d’O Courel en Espagne. Créé en 2004 avec l’appui de l’UNESCO afin d’encourager la coopération entre experts et praticiens du patrimoine géologique, le Réseau mondial des géoparcs vise également à mieux faire prendre en compte les risques géologiques et l’importance des stratégies permettant de réduire ces risques, à lutter contre les effets du changement climatique et à mieux gérer les ressources naturelles, selon les mêmes sources.

Avec Xinhua

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com