A la uneActualitéPolitique

LEADERSHIP FÉMININ: LE RÉSEAU AFRICAIN DES FEMMES LEADERS A LANCÉ SES ACTIVITÉS 2019-2022

Permettre à la femme qu’elle soit de la ville ou de la campagne, intellectuelle, commerçante, paysanne, artisane d’être autonome et d’exceller dans son domaine d’activité, tel est la vision du RESAFEL, qui compte à  30 organisations avec environ 1000 membres en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays de la sous-région. Au cours d’une cérémonie qui a été le cadre du lancement de ses activités, le Réseau Africain des Femmes Leaders (RESAFEL) le vendredi 5 Avril 2019 sous l’égide du ministère de la femme, de la famille et de l’enfant à plancher sur la : «Sensibilisation sur le droit d’accès de la femme à la terre en milieu rural en Côte d’Ivoire».

En présence du représentant du ministère a été représenté par le Dr Binaté Namizata Fofana et de la  marraine madame M’Bahia Bamba Maférima directrice générale adjointe des impôts, la présidente madame Albertine TOHAN, déclare que  “ce réseau qui regroupait quelques personnes lors de sa création en 2015 avait besoin de mobilisation et de proposition car c’est ensemble qu’on peut aller plus loin. Ainsi l’objectif du RESAFEL est de faire le maillage de tout le continent afin de mutualiser les efforts tout en se partageant les expériences”.

Ce lancement des activités était pour la présidente, l’occasion de relever certains obstacles à la réalisation des objectifs du RESAFEL entre autres les difficultés des femmes à légaliser leurs organisations à cause du processus long et lent, le manque de professionnalisation de la gestion des organisations, le manque de débouchés pour l’écoulement des produits, le manque de financement et la question du droit à la terre pour les productrices du vivrier. Pour la période 2019-2022 les priorités du RESAFEL sont d’abord, de continuer à implanter le réseau localement et partout en Afrique et consolider sa présence dans tous les pays où il sera installé en participant à toutes les rencontres et manifestations relatives aux femmes et sur les thèmes relatifs à leurs préoccupations, renforcer la coopération internationale pour une unité d’action en faveur d’une Afrique solidaire productrice et innovante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite sensibiliser et vulgariser tous les textes législatifs et réglementaires relatifs au droit foncier des femmes tout en engageant un plaidoyer pour la prise en compte de ses droits, soutenir et valoriser les activités de ses membres par des démarches de qualité afin qu’elles soient compétitives au plan international. Enfin, organiser chaque fin d’année une semaine de promotion de la femme leader qui se terminera par les Awards de l’entreprenariat féminin et encourager la multiplication et la professionnalisation des coopératives des artisanes et des travailleuses du vivrier afin d’optimiser leurs conditions.

SYNTICHE KAZON

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com