LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

ABIDJAN-GREVE DU MARDI 14 AU VENDREDI 17 MAI : LES INSTITUTEURS VEULENT OBSERVER À LA LETTRE LES CONSIGNES POUR L’EFFECTIVITÉ L’ARRÊT DE TRAVAIL 

Le Conseil d’Actions et de Réflexions des Inspecteurs d’Education et Educateurs  de Côte d’Ivoire        CARIEECI au Camarade Inspecteur d’Education,  Camarade Educateur, Cher collègue

L’heure est grave !

DÉCLARATION DU SYNDICAT CARIEECI :RELATIVE AU MOT D’ORDRE DE GRÈVE DE LA COSEFCI

DU MARDI 14 AU VENDREDI 17 MAI 2019

«Le gouvernement vient de piétiner avec dédain ta dignité en niant ta légitime revendication relative à la revalorisation de ton indemnité de logement. En 2009, tu t’es levé dignement sans tenir compte de ton obédience syndicale pour arracher de haute lutte ton reclassement. Aujourd’hui en 2019 encore, le devoir t’appelle et l’histoire te regarde. Digne ingénieur de l’esprit, lève-toi comme en 2009, et mets en valeur la priorité des priorités « l’éducation » en prenant une part active à la lutte de ta génération.

Pour ce faire, tu dois :

-Respecter scrupuleusement le mot d’ordre de grève de la COSEFCI (Coalition Secteur Education Formation de Côte d’Ivoire), en observant un arrêt de travail du 14 au 17 mai 2019 reconductible jusqu’à satisfaction de tes revendications ; – Observer à la lettre les consignes à toi données pour l’effectivité de cet arrêt de travail ;Tuer en toi la peur, source d’échec aux nobles ambitions. Vaillant combattant, ne laisse pas les autres écrire ton histoire. « Quand la lutte devient dure, seuls les durs avancent ! ». Fait à Abidjan, le 10 mai 2019.

Pour le CARIEECI, le Secrétaire Général National

  ACHI EDOUKOU dit Général Achile dur

© 2019, redaction. All rights reserved.

Lire aussi :  CPI-JOHN YALLEY TCHIFFYZ A-T-IL PÉCHÉ ? LE PRIX CASH D'ABIDJAN

This site is protected by wp-copyrightpro.com