Activité gouvernementaleActualitéPolitiques

Abidjan-les enseignants : «Seule une lutte pourra nous faire triompher» Le SGN du RICI, kouamé Bertoni

 « Seule une lutte bien menée pourra nous faire triompher ! C’est pourquoi nous appelons encore l’ensemble des instituteurs à rejoindre sans hésitation la COSEF-CI qui est sur le bon chemin !Otons de nous la peur. Les intimidations, les menaces de tout genre, même les plus surréalistes ne devraient pas avoir raison de nous, au point de nous éloigner de notre objectif Engagement et intégrité nous voulons faire autrement ! », c’et que déclare le Secrétaire général national du RICI, Kouamé Bertoni, au terme de  la rencontre avec la ministre Kandia Camara, relativement  au mouvement  de grève déclenché par les enseignants du  primaire public de Côte d’Ivoire

Le vendredi 17 mai 2019 de 15h à 20h, s’est tenue la rencontre entre la ministre de  l’éducation nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara Kamisoko et les syndicats du secteur éducation formation. Abordant le chapitre des revendications des syndicats, elle s’est montrée, on ne peut plus claire ! Madame la ministre a indiqué qu’elle ne pouvait pas donner de suite favorable aux différentes questions administratives que posaient les syndicats. De façon claire, il  faut retenir que les cours de mercredi ne pourront pas être supprimés, les Instituteurs Adjoints continueront d’être soumis au concours organisé par la fonction publique comme depuis quelques années.

Entre autres revendications, la question relative à la création de l’emploi de conseiller d’administration scolaire au primaire a été abordée. La  ministre s’est montrée catégorique. Elle a fait savoir qu’il était impossible de créer ce nouvel emploi et de reclasser par ricochet ceux qui occuperont ces postes en des grades supérieurs, parce que cela aurait pour incidence un déficit de 37.000 instituteurs occupant à ce jour la fonction de directeur d’école.

Quant à la question des indemnités de logement, elle sera soumise à l’appréciation du premier ministre. Comme nous pouvons le constater, le gouvernement n’est pas disposé à résoudre le problème des enseignants.« Seule une lutte bien menée pourra nous faire triompher ! C’est pourquoi nous appelons encore l’ensemble des instituteurs à rejoindre sans hésitation la COSEF-CI qui est sur le bon chemin ! » invite le secrétaire général du du RICI, Kouamé Bertoni.

Martial Tahou

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com