Activité gouvernementaleActualitéPolitique

Lutte contre la pauvreté: La Ministre ivoirienne Mariatou Koné échange avec le  Président du Niger  Mahamadou Issoufou.

Lutte contre la pauvreté: La Ministre ivoirienne Mariatou Koné échange avec le   Président du Niger   Mahamadou Issoufou. LEDEBATIVOIRIEN.NET

Le Professeur Mariatou Koné,  Ministre ivoirienne de la Solidarité,  de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs actuelle  Présidente du Comité régional de Pilotage (CRP) du projet d’autonomisation des femmes et de dividendes démographiques (SWEDD)  a été reçue en audience ce lundi 20 mai 2019 par Le Président de la République du Niger, son excellence  Mahamadou Issoufou.

Au cours  de cette audience, la Présidente en exercice du CRP a obtenu  la participation du Président Nigérien à la prochaine table ronde du Swedd prévue en juillet à Niamey.  ‘’Nous avons demandé la présence effective du Président de la République pour la cérémonie d’ouverture le 06 juillet, ici même, à Niamey. Et le Président a décidé de ne pas nous lâcher, il sera donc présent’’ s’est félicitée la Ministre  Mariatou Koné.Cette table ronde qui coïncide avec le sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, vise à mobiliser ressources additionnelles dans la mise en œuvre  dans les 7 pays bénéficiaires du Swedd.

Le projet régional d’Autonomisation des Femmes et de Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) est un projet qui a démarré ses activités en 2015 dans six pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Tchad, Niger, et la Mauritanie). Ce programme œuvre pour accélérer la transition démographique et déclencher le dividende démographique et la réduction des inégalités entre les sexes au Sahel.Profitant de cette audience, la première responsable en charge de la Solidarité  et de la Cohésion Sociale en Côte d’Ivoire, a au nom du Président de la République, Son Excellence  Alassane Ouattara, exprimé à nouveau  la compassion de toute la nation ivoirienne au peuple frère du Niger frappé récemment par des  deuils.  En effet, 27 soldats nigériens ont été tués dans une attaque terroriste le 14 mai  près de la frontière malienne et plus de 70 personnes ont été brulées vives dans l’explosion d’un camion-citerne à Niamey le 6 mai.

Lire aussi :  Abidjan-Débat-MORT D’HOUPHOUET-BOIGNY-ROLE DE GUIKAHUE : MORT NATURELLE OU MORT PROVOQUÉE ? LES IVOIRIENS DOIVENT ÊTRE ECLAIRÉS », Koffi Koffi Lazare

DG

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com