Activité gouvernementaleActualitéPolitique

Côte d’Ivoire-Béoumi  : 18 interpellations 108 blessés, 300 déplacés après les violences intercommunautaires   

Dix-huit personnes ont été interpellées après les affrontements intercommunautaires ayant fait 11 morts, 108 blessés, 300 déplacés et d’importants dégâts matériels à Béoumi (411 km d’Abidjan), au centre de la Côte d’Ivoire, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Suite à ces événements, une enquête a été ouverte par la gendarmerie et “à ce jour, 18 personnes ont été interpellées”, a indiqué le procureur de la République près le Tribunal de 1ère de Bouaké (chef-lieu de région), Braman Koné, lors d’une conférence de presse.  “Toutefois, l’enquête se poursuit en vue de chercher les meneurs et surtout ceux qui ont planifié et coordonner ces tueries”, a-t-il ajouté.

Le 15 mai, une altercation entre un chauffeur de mini car Malinké et un conducteur de taxi moto Baoulé a dégénéré pendant deux jours en violences entre les deux communautés, la rumeur ayant annoncé la mort du conducteur de moto taxi.   A en croire le procureur de la République, les deux premiers protagonistes du conflit sont tous les deux bel et bien en vie et les enquêtes se poursuivent à leur encontre pour situer les responsabilités.

Avec Xinhua

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com