LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Côte d’Ivoire-Béoumi  : 18 interpellations 108 blessés, 300 déplacés après les violences intercommunautaires   

Dix-huit personnes ont été interpellées après les affrontements intercommunautaires ayant fait 11 morts, 108 blessés, 300 déplacés et d’importants dégâts matériels à Béoumi (411 km d’Abidjan), au centre de la Côte d’Ivoire, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Suite à ces événements, une enquête a été ouverte par la gendarmerie et “à ce jour, 18 personnes ont été interpellées”, a indiqué le procureur de la République près le Tribunal de 1ère de Bouaké (chef-lieu de région), Braman Koné, lors d’une conférence de presse.  “Toutefois, l’enquête se poursuit en vue de chercher les meneurs et surtout ceux qui ont planifié et coordonner ces tueries”, a-t-il ajouté.

Le 15 mai, une altercation entre un chauffeur de mini car Malinké et un conducteur de taxi moto Baoulé a dégénéré pendant deux jours en violences entre les deux communautés, la rumeur ayant annoncé la mort du conducteur de moto taxi.   A en croire le procureur de la République, les deux premiers protagonistes du conflit sont tous les deux bel et bien en vie et les enquêtes se poursuivent à leur encontre pour situer les responsabilités.

Avec Xinhua

© 2019, redaction. All rights reserved.

Lire aussi :  FONCTION PUBLIQUE IVOIRIENNE : LES MÉDECINS MILITAIRES APTES A INTÉGRER L’ADMINISTRATION PUBLIQUE APRES LEUR DÉPART A LA RETRAITE DES 57 ANS

This site is protected by wp-copyrightpro.com