Activité gouvernementaleArt & CultureSociétéUrgences

CINÉMA :«LOURDES» CRÉE SENSATION, SALLES COMBLES

LOURDES LEDEBATIVOIRIEN.NET

Stéphane Célérier tient déjà pour acquis que «Lourdes » atteindra les 200 000 entrées.

Fort de son succès, le documentaire de Thierry Demaizière et Alban Teurlai sur la cité mariale double le nombre de salles pour sa quatrième semaine d’exploitation. Ce bon résultat a été obtenu, notamment, grâce à l’importante affluence d’un public chrétien. Salué par la critique, le film «Lourdes» de Thierry Demaizière et Alban Teurlai, rencontre aussi l’enthousiasme du public. Sorti en salles le 8 mai, le documentaire a dépassé mardi 28 mai la barre des 100 000 spectateurs en salles.

Le taux de satisfaction des spectateurs est par ailleurs «l’un des plus élevés du moment», relèvent les attachés de presse du film. Sur le site Allociné, la note moyenne des spectateurs s’élève en effet à 4,5 sur 5. Fort de ce succès, fait rare pour un documentaire, le film voit quasiment son nombre de copies multiplié par deux pour sa quatrième semaine d’exploitation : il sera visible sur 316 écrans de cinéma en France.

Ce chiffre avait déjà plus que doublé entre la deuxième et la troisième semaine de projection du film, passant 95 à 194 copies. Une progression spectaculaire pour un film initialement sorti dans moins de 60 salles. «Une augmentation pareille, c’est très rare», confirme Stéphane Célérier, PDG de Mars Films, producteur et distributeur du film. Il risque la comparaison avec le documentaire «Demain», de Cyril Dion et Mélanie Laurent, qui avait atteint le million d’entrées après 48 semaines de présence en salles.

Un public chrétien mobilisé

Il est «impossible de faire des prévisions finales», notamment parce que «ce genre de film a généralement une durée d’exploitation très longue, qui peut aller jusqu’à plusieurs mois». Mais Stéphane Célérier tient déjà pour acquis que «Lourdes » atteindra les 200 000 entrées.

Lire aussi :  ABIDJAN: «VOUS AVEZ LA CAPACITÉ DE RÉUSSIR », INDIQUE  LA ‘’FONDATION MAKHETE CISSÉ’’ AUX FEMMES  BATTANTES POUR L’ACCOMPAGNEMENT

Thierry Demaizière et Alban Teurlai : « À Lourdes, nous avons eu du “vrai” à 120 % »

Comment expliquer ce succès ? «Il y a deux publics, analyse le producteur. Il y a comme toujours un public cinéphile, attiré par la rumeur et les bonnes critiques. Mais il y a surtout un public, pas forcément habitué des salles de cinéma, qui vient parce que ce film les touche directement, pour des raisons de croyance, de foi, d’émotion. »

Le PDG de Mars Film analyse ce phénomène avec d’autant plus d’assurance qu’il l’a déjà observé auparavant comme distributeur, lors de la sortie du film «Des hommes et des dieux » de Xavier Beauvois (3,2 millions d’entrées) et plus récemment «Grâce à Dieu» de François Ozon (plus de 650 000 entrées). Pour lui, il est clair qu’il existe un public chrétien, « très mobilisé à partir du moment où il y a un sujet qui le touche».

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com