Activité gouvernementaleActualitéSociétéUrgences

LA COTE D’IVOIRE EN CAMPAGNE CONTRE LA CONSOMMATION DE L’ALCOOL ET DES DROGUES 

La campagne nationale lancée

Lycée Moderne d’Abobo a servi de cadre ce Lundi 3 Juin 2019 au lancement de la campagne nationale de lutte contre la consommation de l’Alcool et des Drogues. Cette campagne, initiée par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes avec le soutien des partenaires au développement notamment l’UNICEF, l’ONUDI, l’UNFPA, MTN s’adresse  particulièrement à la jeunesse.

 Prise pour cible, cette frange de la population est la plus touchée par ces fléaux. Représentant  le Maire d’Abobo, Ouattara  Brahima, 4ème adjoint a au nom du Ministre d’Etat  Hamed Bakayoko a exprimé sa fierté pour le choix porté sur la commune la plus peuplée d’Abidjan pour abriter le lancement de cette importante campagne. Continuant son propos, il promet l’adhésion des autorités municipales à amplifier la lutte. La parole est revenue à Edima N’Guessan Emmanuel, président du conseil  national de la jeunesse pour dire que la plateforme qui  représente la jeunesse au plan national et international s’engage à mener à fond la lutte contre la consommation de l’Alcool et des Drogues, car c’est la frange la plus exposée et la plus touchée. Le conseil prend donc le pari d’amplifier la campagne auprès de la jeunesse qui  doit être saine et active, car elle constitue la relève de demain. Prenant la parole, Mme Traoré Mariam, chef de cabinet représentant le ministre Touré Mamadou a exprimé ses remerciements aux partenaires au développement pour leur soutien à la lutte contre ces fléaux des temps modernes.

La jeunesse mentionne –t-elle constitue la frange la plus importante de la population et également la graine sur laquelle compte la côte d’Ivoire. Le constat amer fait au sein de la jeunesse est que l’usage de l’Alcool et des Drogues a pris de l’ampleur. Ils sont poursuit-elle les causes de la déscolarisation et de l’échec de bon nombre de jeunes. Face à ces fléaux  qui compromettent l’avenir des jeunes, le gouvernement ivoirien avec le soutien de ses partenaires a adopté des mesures pour leur éradication ou tout au moins réduire leur incidence. Quant à Mme Diaby Aminata, DREN Abidjan 4 représentant la Ministre de l’éducation nationale et de l’Enseignement Technique, elle a reconnu que la toxicomanie fait aujourd’hui partie du quotidien des jeunes. Tout comme la drogue, le tabac est devenu  un véritable problème de santé publique. Elle a conclu en disant que c’est ensemble que nous pouvons relever le défi. C’est donc par un panel qu’a pris fin cette cérémonie de lancement en présence du Secrétaire général 2 de la préfecture d’Abidjan et plusieurs chefs de communautés.

Ford Raymond GUEÏ

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com