Activité gouvernementalePolitiqueSociété

Côte d’ivoire-Après 50 ans de division: N’ZIKPLI-N’GBEDRESSOU retrouve son unité

Côte d’ivoire-Après 50 ans de division: N’ZIKPLI-N’GBEDRESSOU retrouve son unité LEDEBATIVOIRIEN.NET

Développement

Finie La division qui a duré un demi-siècle. Attien-Kouassikro, Soumbré-Tanoukro et Tokpa-Yaokro font désormais un village dénommé N’ZIKPLI-N’GBEDRESSOU.

La cérémonie de l’unité et de l’unification de ce village situé à 5 km de Didievi s’est déroulée récemment  en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de cette ville. Il faut dire que ces trois villages réunis sur le même site étaient distincts par la gouvernance, car chaque entité avait son chef. C’est grâce à l’initiative des cadres et ressortissants de ces villages qui ont compris le bien-fondé de l’unification que cela a été possible. Prenant part à cette fête de l’unité, Dr Brice Kouassi, Maire de la commune de Didievi a félicité ses frères et sœurs de désormais N’ZIKPLI-N’GBEDRESSOU pour cette initiative qui vaut son pesant d’or pour l’avenir des nouvelles générations de ce village. Le premier magistrat de la commune de Didievi poursuivant son propos a dit ceci :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Vous venez de poser un acte historique dans la vie de ce village, car unis, vous serez forts pour gagner les défis du développement .Nous devons compter sur nous-mêmes d’abord avant de tendre la main à l’état pour des projets majeurs..». Répondant aux doléances des populations, le Dr Brice Kouassi, toujours soucieux du bien-être de ses administrés, après avoir son appui pour la construction de la maternelle a initié séance tenante une quête où la somme de 350.000 francs a été récoltée. Pour sa part, Kouadio Menan, parrain de la cérémonie a félicité les cadres de N’ZIKPLI-N’GBEDRESSOU pour l’unité retrouvée. Il a ensuite dit qu’il se tient désormais à leurs côtés. Joignant l’acte à la parole, le directeur général de la BICICI a apporté lui aussi un soutien financier. C’est par la découverte de la pancarte portant la nouvelle dénomination du village qu’a pris fin cérémonie à la grande joie des populations.

Lire aussi :  Le cacao ivoirien en danger? Pourquoi le travail des enfants malicieusement exploité contre le régime Ouattara 

Ford Raymond Gueï

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com