Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

Dakar-pour un leadership Genre : Mariatou Koné sollicitée par l’UNFPA et la CEDEAO

En marge du premier sommet Africain sur les Mutilations Génitales Féminines et le mariage des enfants qui s’est déroulé à Dakar le dimanche 16 juin 2019, le professeur Mariatou Koné a participé à plusieurs rencontres.

A son agenda, une séance de travail  avec la cellule ‘’Genre’’ de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). “Nous avons besoin d’un leadership fort pour redynamiser nos interventions au niveau des Etats membres. Et ayant eu à collaborer dans le passé avec Madame la Ministre sur de nombreux  programmes lorsqu’elle avait la charge du Ministère de la Femme, il était important de solliciter son leadership sur le rôle qu’elle peut jouer pour faire avancer la question  du ”Genre” dans son pays et aussi pour participer au programme d’autonomisation et de lutte contre la pauvreté que nous déroulons dans la sous-région”  a expliqué SalimataThiam, responsable des programmes  au Centre de la CEDEAO pour le développement du genre.

Durant cette audience,  il a été surtout question selon SalimataThiam, de discuter avec le Professeur Mariatou Koné, Ministre ivoirienne  en charge de la lutte contre la Pauvreté également Présidente du Comité Régional de Pilotage (CRP) du projet Swedd, sur d’éventuelles opportunités de travail dans le cadre de la réduction de la pauvreté au niveau de la Cote d’Ivoire mais aussi de l’Afrique de l’Ouest.

Ensuite, la Ministre  a échangé avec Dereje Wordofa, le Directeur Exécutif Adjoint  du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), accompagné de son directeur régional Mabingué Ngom. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’extension du projet Swedd a permis au Directeur Exécutif Adjoint  du FNUAP de solliciter la participation  de la Ministre MariatouKoné à la conférence internationale sur la population et le développement (CIPD 25) prevue ennovembre prochain au Kenya.

A cette séance de travail, Dereje Wordofa a aussi plaidé pour obtenir la voix de la Cote d’Ivoire ivoirienne en vue d’accélérer la promesse prise en 1994 lors de la rencontre du Caire. Rencontre au cours de laquelle 179 Gouvernement sont adopté “un programme d’actions reconnaissant la santé en matière de reproduction, l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes comme des vecteurs du développement durable”.

Dereje Wordofa a également félicité la Ministre Mariatou Koné pour son dynamisme à la tête du Comité Régional de pilotage du Projet Swedd.Ce dernier n’ a pas manqué de réitérer la volonté de l’UNFPA d’accompagner le gouvernement ivoirien.

DG

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com