LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Côte d’Ivoire : ce message des évêques  ivoiriens est-il parvenu à la table du gouvernement ?

Les archevêques et évêques ivoiriens ont fait un pas. Et c’est à l’occasion de la 113ème  assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques de la Côte d’Ivoire.

 «La  peur des ivoiriens est liée à la réalité des conflits intercommunautaires récurrents, aux questions de l’insécurité, du domaine foncier, de l’occupation illicite des forêts classées, de l’orpaillage clandestin et des problèmes relatifs à l’identité ivoirienne ».

TOUT UN RESUME

 «Nous souhaitons que ces débats qui ont cours actuellement dans un environnement de crise sociale sur fond politique, se poursuivent dans un climat de sérénité et dans un souci de recherche authentique de la paix, après plus de deux décennies de graves crises qui ont tristement marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire et à quelques mois des échéances électorales de 2020. Cependant, nous vous le demandons avec insistance, à vous qui tenez entre vos mains la destinée de notre peuple : Evitez-nous une autre guerre ! Mettez tout  en œuvre pour travailler à la réconciliation et à la cohésion sociale, pour prévenir les crises et consolider la paix. au nom de la paix, poursuivre et achever le processus du désarmement,

car les armes circulent encore dans notre pays et ce n’est un secret pour personne. Dans le contexte de la crise et de la méfiance qui nous affectent aujourd’hui dans ce pays, pardonner, c’est se donner la chance de regarder ensemble l’avenir avec optimisme. Nous vous exhortons à une vraie réconciliation, à être des artisans de la paix : tous, désarmons nos cœurs, nos bouches et nos bras, car il y va de la vie de notre nation».

Lire aussi :  Exclusif-Abidjan-présidentielle: Mabri Toikeusse poussé à jeter l’éponge définitivement en échange du CESEC ?

Ledebativoirien

© 2019, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com