Activité gouvernementaleActualitéSociété

Côte d’Ivoire :Les femmes du secteur du vivrier honorées par Boti-Bi Guiezou Casimir qui voit grand

Dans la mouvance de la fête des  mères, les femmes des marchés Gouro d’Abidjan n’ont pas été oubliées. En effet, elles ont été célébrées à l’espace Allocodrome de  Yopougon Banco 2 par l’un des leurs, Boti-Bi Guiezou Casimir. Homme d’affaires par ailleurs Secrétaire Général du Syndicat National des Acteurs du Vivrier, Président du Conseil d’Administration de Zamblé Production Event et Président du Conseil d’Administration de la Société Coopérative Ivoire Vivrier, il est le fils de Maman Gbêman, icône des marchés Gouro.

Cette cérémonie mémorable où  plus de 1200 femmes ont été honorées  était organisée en partenariat avec le Mouvement Générations Gagnantes et parrainée par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, représenté par Diaby Lanciné, Directeur Général du Fonds d’Entretien Routier et Maire de la commune de Samatiguila. Prenant la parole, Boti-Bi Guiezou Casimir dit Zamblé a donné les motivations de l’honneur à ces braves dames en précisant avec fierté qu’il est issu d’une pionnière du monde du vivrier en Côte d’ivoire. Influencé par le courage de sa mère dès son jeune âge, il a pris le soin de  rester dans le domaine après ses études universitaires. Il a décidé de leur rendre hommage «parce qu’elles ne l’ont jamais été malgré l’énorme travail qu’elles font pour nourrir les nombreuses populations ivoiriennes». Cette tribune, précise l’initiateur est une occasion pour les acteurs du domaine pour mieux faire  passer leur message à une oreille attentive et avertie concernant les  difficultés du secteur.

Le moment s’y prêtait car la majorité des  femmes dans ce milieu sont des célibataires avec des enfants à charges. Elles ont besoin du soutien pour booster leurs activités  et assurer au mieux leurs vieux jours. C’est pourquoi, l’opérateur économique rêve d’un fonds pouvant leur permettre de bénéficier des prêts. Boti-Bi Guiezou Casimir dit que Zamblé production Events depuis sa création a  toujours apporté un  soutien à toute association qui sollicite sa contribution. Il souhaite dans les prochains mois organiser un festival des Musiques et  Danses Gouro (Musigodanse) où les spécialistes feront l’historique du masque Zaouli qui est devenu patrimoine immatériel de l’organisation des nations unies pour l’éducation et la culture(UNESCO). Propriétaire du marché Gouro de Dabou, il veut également offrir un studio d’enregistrement aux artistes Gouro où tous ceux qui ont un talent viendront faire leurs premiers pas.

Ford Raymond Gueï

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com