Activité gouvernementaleActualitéPolitique

Libre-Echange:Alassane Ouattara à Niamey pour le 12ème Sommet extraordinaire de l’Union Africaine

Le Président ivoirien Alassane OUATTARA, est arrivé ce samedi 6 juillet  2019,  à  Niamey  (Niger),  en  vue  de  prendre  part  au  12ème  Sommet extraordinaire  de  l’Union  Africaine  (UA)  consacré  à  la  Zone  de  Libre-Echange Continentale africaine (ZLECaf).

Il a été accueilli à l’aéroport international Hamani DIORI par le Premier Ministre du Niger, M.  Brigi RAFINI, des membres du  Gouvernement ivoirien, l’Ambassadeur  de Côte d’Ivoire près le Burkina Faso et  le Niger, le personnel de  l’Ambassade et  des membres de la Communauté ivoirienne vivant au Niger.  Dans la déclaration faite au pavillon présidentiel, le Chef de l’Etat a d’abord exprimé sa joie de revenir à  Niamey et a  remercié son  homologue,  le Président ISSOUFOU Mahamadou  ainsi  que  le  peuple  nigérien  pour  la  qualité  de  leur  accueil  et    leur hospitalité. Il a rappelé la solidité des liens anciens entre le Niger et la Côte d’Ivoire, basés sur des « relations de confiance ».

Alassane Ouattara a ensuite souligné l’intérêt qu’il accorde à ce Sommet au cours duquel la phase opérationnelle de l’accord sur la ZLECAf sera officiellement lancée le dimanche 7 juillet 2019  Pour lui, la mise en œuvre effective de la ZLECaf est quelque chose « d’essentiel »  dans la mesure où la Côte d’Ivoire a toujours eu foi en l’intégration économique du continent. En témoigne, l’implication de la Côte d’Ivoire  et de son premier Président de  la République,  Félix  Houphouët-Boigny,  dans  la  création  des  Organisations comme le Conseil de l’Entente, l’UEMOA, la CEDEAO et l’Union Africaine.  À cet égard, le Chef de l’Etat a félicité le Président ISSOUFOU Mahamadou pour sa détermination  qui  a  abouti  à  la  mise  en  œuvre  effective  de  l’Accord  de  Libre-Echange.

 Pour lui, l’Afrique vient de prendre un nouveau départ sur le chemin de l’intégration économique du continent. Il a cependant indiqué qu’il n’y a pas de développement sans  commerce  ;  tout  comme  il  n’y  pas  de  développement  sans  sécurité.  C’est pourquoi, sur  la question sécuritaire, il a demandé le soutien de l’ensemble de ses pairs  à  tous  les  pays  confrontés  aux  défis  sécuritaires,  en  particulier  le  Niger  et réitéré la demande de la CEDEAO, afin que les efforts du G5 aillent au-delà du Sahel, pour s’étendre à toute la région ouest africaine.  Notons que le Chef de l’Etat est accompagné du Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Ministre  Patrick ACHI, du Ministre de l’Intégration Africaine  et des  Ivoiriens  de  l’Extérieur,  M.  Ally  COULIBALY,  du  Ministre  du  Commerce,  de l’Industrie et de la Promotion des PME, M. Souleymane DIARRASSOUBA ainsi que des membres du Cabinet présidentiel..

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com